[J’ai fini] Zelda Ocarina Of Time

The Legend of Zelda: Ocarina Of Time. Le rêve de million de personne devenait réalité lorsque la série avait été annoncé en 3D sur la Nintendo 64. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la transition 2D 3D fut réussie.

Un peu d’actualité d’abord. Le mois dernier le magazine edge a élu ce jeu le meilleur jeu de tout les temps dans un classement de 100 jeux. Bon je sais, c’est stupide de mettre dans un même classement des jeux comme Half Life 2 et Zelda OOT… Mais bon, le fait est que, même si l’on est pas d’accord avec le classement, on ne peut que conclure de se résultat que ce jeu a marqué sont époque, et marque encore aujourd’hui.

Mais replongeons nous fin 98.

Graphiquement, le jeu n’est ni beau, ni mauvais. Il est juste au niveau de ce que peut nous offrir la N64. Link a un nez pyramidale de toute beaaaaauté et les textures font bien plaquées. Mais cela importe finalement peu, car ce sont les standards.

A côté de ça, OOT propose un gameplay d’une simplicité déconcertante pour la prise en main. Idéalement pensé pour cet ovni qu’est la manette de 64 (selon moi). On se déplace avec le stick et les action de base se font à l’aide de A et B. L’inventaire sera lui gèré par 3 des 4 boutons C. Le quatrième servant à activer “l’aide” que vous proposera navi, la fée de Link. Bref pour le gameplay, c’est du tout bon sachant qu’on aura jamais de gros problème pour manier Link que ce soit pendant l’exploration ou en combat.

Dans son système, le jeu reste identique à ses illustres prédécesseurs c’est a dire exploration dans un monde plutôt ouvert parsemé de donjon farci d’énigme plus ou moins accessible. Link progressera donc dans l’histoire (pas bien complexe, je l’accorde aisément, mais on y reviendra, car il a son rôle) et dans ses compétences au fur et a mesure de ces donjons.

Mais qu’est ce qui rend ce Zelda si unique? Tout d’abord c’est le premier en 3D. Et qu’on le veuille ou non, même si au final ça ne devrait pas avoir d’influence si l’on était impartial, ça en a. Mais plus que ça, OOT vous plongeait dans une ambiance unique. Voir le soleil se coucher sur la plaine d’Hyrule tout en chevauchant Épona était tout à fait formidable. Totalement épique, comme l’écran de titre du jeu qui reflète bien le côté mythique du jeu (on notera d’ailleurs que c’est finalement presque le même dans Twilight Princess…). Le temps qui passe aussi était un des facteurs envoutant du soft. On avait finalement peu l’habitude de voir ça dans un jeu (en tout cas pour ma pars). De plus cela avait souvent une influence sur différent évènement dans le jeu.

Autre point du soft, son scénario. Alors, oui, je l’ai dit plus haut, il est pas bien complexe. Mais son déroulement n’est finalement pas banal. Je vous rappelle tout de même que l’on permet nous même au méchant de prendre le contôle du pays de par nos action. On devra donc réparer cette immence erreur. De plus la fin reste, toujours à mes yeux, assez énigmatique. Alors peut être pourrez vous m’aidez à comprendre mais en quoi le fait de vaincre Ganon, puis de revenir dans le passé résout les choses… Alors ou j’étais trop jeune quand j’ai fini le soft et j’ai donc rien compris, ou le message est ailleurs et j’ai rien compris. Toujours est il que la fin n’est pas banale. Bref un gameplay au petit oignon, une histoire qui vous fera vous sentir le héros que vous ne serez surement jamais, c’était quand même bien bon!

Mais finalement je regrette l’ombre qu’a laissé ce soft sur la liscence. Car TP n’en est qu’une ressucé. On y entend le thème de saria alors qu’il n’a rien a y foutre… Si c’est pas du fan boyisme… En plus on critique WW alors qu’il possède une ambiance, certes différente, mais super envoutante. Et comme la majorité des Zelda il a son truc à lui (ou en tout cas il était le premier à l’avoir). Pareil pour Majora’s Mask. On peut critiquer ce système des trois jour. Mais toujours est il que beaucoup de Zelda répondent à une mécanique bien particulière qui leur est propre et que là elle est vraiment bien présente.

Mais rendons à OOT ce qui est à OOT: le passage très réussi de la 2D à la 3D d’une série culte (comme son compère plombier me direz vous).

24 commentaires sur “[J’ai fini] Zelda Ocarina Of TimeAjoutez votre →

  1. Un billet pour rappeler Ocarina of Time à notre bon souvenir sans le moindre screenshot pour l’accompagner, c’est une hérésie.
    Bon, d’un autre côté, c’est moins douloureux pour le souvenir…

  2. Ce que j’avais vraiment kiffé dans Ocarina of Time, mis à part la 3D, c’est le passage entre link enfant et adulte, avec les actions du passé qui agissent sur le présent.

    Sinon j’aurais bien vu quelques screens également.

  3. Je crois que c’est mon jeu préféré tout simplement et il risque de le rester car on n’a pas la même sensibilité lorsqu’on investit un jeu à 14/15 ans. Je n’avais jamais autant attendu un jeu car les magazines regorgeaient de preview élogieuses et de tests à 10/10, il est sortit un mercredi et je ne l’ai eu que le samedi… Graphiquement pour l’époque ça claquait à mort même par rapport au PC. Zero temps de chargement, environnements immenses en 3D, animations au poil, alternance jour/nuit, etc.

    J’ai découvert il y a peu de temps qu’il circulait des mods pour les émulateurs pour améliorer les graphismes et même le passer en cell shading (hérésie). Ma version préféré reste celle sur GameCube qui s’affranchit du flou de la N64.

    Après m’être procuré la Wii lors d’une occasion en or, je n’ai même pas su me motiver pour faire le Twilight Princess.

  4. Un excellent jeu, et même si à l’époque j’étais un joueur 100% PC, j’ai fait tourner un émulateur sur mon PC d’époque pour y jouer dès que c’était possible (UltraHLE l’émulait à la perfection).

    Les graphismes étaient correct, mais c’était surtout l’ambiance du jeu qui était exceptionnelle. Les musiques aussi étaient superbes, et même si un “courant de pensée” trouve le jeu sur-évalué (ça semble être la mode, comme pour FFVII), ça reste pour moi un de mes tous meilleurs souvenirs ludiques.

  5. L’age auquel j’y ai joué y est surement pour quelque chose mais ça reste mon meilleur souvenir vidéoludique et malgré son age je me retrouve à le relancer de temps en temps.

  6. J’aime pas trop faire le grammar nazi, mais relis toi un peu.

    la transition fut réussi
    d’abords
    on ne peu
    de se résultat
    ce que peu nous offrir la N64
    les texture font bien plaqué
    celon moi
    Le quatrième servant à activé “l’aide”
    ses illustres prédécesseur
    Tout d’abords
    si l’on était impartial
    OOT vous plongeais dans une ambiance
    le soleil ce couché
    comme l’écran de titre du jeu[…]finalement presque la même
    Je vous rappel tout de même
    On devra donc réparé
    le message est aillaurs
    la fin n’est pas banal.
    beaucoup de Zelda réponde

    (Tu peux virer mon message.)

  7. Y’a prescription mec c’est un billet sur Ocarina of time, c’est comme si y avait un billet sur Final Fantasy 7 dans ce cas les fautes sont excusables.

  8. Rah, OOT ! Monstrueux même s’il m’a beaucoup moins traumatisé que ATTP, WW et surtout MM. Je me suis remis à refaire les jeux de cette époque : sur N64 ça cartonnait bien Nintendo encore et quand je vois ce qu’est devenu Big N aujourd’hui… je suis vraiment triste. Snif.

  9. Surévalué, OoT ? Je ne pense pas. A l’époque, on ne faisait pas mieux, et pendant des années tous les jeux du genre s’en sont ouvertement inspiré, c’est bien la marque des grands jeux. Le problème, c’est qu’objectivement il commence à très mal vieillir. Quelqu’un qui le découvrirait aujourd’hui aurait bien du mal à le trouver plus que quelconque (“bah ? Des voyages dans le temps, ça fait 10 ans qu’on en met dans tous mes jeux, lol”). Sans parler des graphismes, bien sûr…

  10. Vahron a dit :
    Surévalué, OoT ? Je ne pense pas. A l’époque, on ne faisait pas mieux, et pendant des années tous les jeux du genre s’en sont ouvertement inspiré, c’est bien la marque des grands jeux. Le problème, c’est qu’objectivement il commence à très mal vieillir. Quelqu’un qui le découvrirait aujourd’hui aurait bien du mal à le trouver plus que quelconque (”bah ? Des voyages dans le temps, ça fait 10 ans qu’on en met dans tous mes jeux, lol”). Sans parler des graphismes, bien sûr…

    Tout à fait d’accord, et oui, le principe a pris un sacré coup de vieux… d’ailleurs je n’arrive plus à me refaire le jeu tellement le tout a été resucé à toutes les sauces.

    C’est ce qui fait la différence entre OOT et MM à mes yeux. Ce dernier reste unique en son genre.

  11. Blade_Runner a dit :
    J’aime pas trop faire le grammar nazi, mais relis toi un peu.

    Tu a bien raison de le faire remarquer… Plus ça va moins ça va de ce côté là…

    Chaka a dit :
    J’aime bien ton blog, ça permet de se rappeler de ces bons jeux d’antemps.

    Merci! Je suis bien d’accord. Un peu de nostalgie ne fait pas de mal… Même si faut savoir évoluer (j’ai un peu de mal avec ceux qui ne jure QUE par les 16 Bits ^^”)

    Et Vahron je suis aussi d’accord. Je me suis acheté MM sur virtual console il y a peu (oui oui… Je me suis fait entuber en connaissance de cause) et il y a pas à dire qu’il a carrément la classe le MM… Toujours original à mes yeux ^^.

  12. bcp de fan boy de OOT n’ont pas accroché à MM à cause de la notion temporelle. Faut admettre que ça fait bizare au début, mais l’ambiance un peu psyché déboite.
    En général je me baladais toujours jusqu’à la fin de la nuit dans bourg clocher juste pour la musique d’apocalypse.

  13. Je n’aimais pas MM, parce que ce système des 3 jours me donnait l’impression d’être privé de toute liberté. Je déteste jouer en ayant sous les yeux un compte à rebours en permanence, j’ai la sensation de ne plus pouvoir vraiment faire ce que je veux. Et je suis du genre à sauvegarder toutes les 10 minutes : sur émulateur ça va très bien grâce aux quicksaves, mais sur la vraie console, j’étais frustré (sans parler de tout le début du jeu où tu n’as pas l’ocarina, deux heures et demi de jeu non stop sans droit à la sauvegarde…).
    Sorti de ça, le jeu était bon, très bon même.

  14. Vahron a dit :
    Je n’aimais pas MM, parce que ce système des 3 jours me donnait l’impression d’être privé de toute liberté. Je déteste jouer en ayant sous les yeux un compte à rebours en permanence, j’ai la sensation de ne plus pouvoir vraiment faire ce que je veux. Et je suis du genre à sauvegarder toutes les 10 minutes : sur émulateur ça va très bien grâce aux quicksaves, mais sur la vraie console, j’étais frustré (sans parler de tout le début du jeu où tu n’as pas l’ocarina, deux heures et demi de jeu non stop sans droit à la sauvegarde…).
    Sorti de ça, le jeu était bon, très bon même.

    Deux heures et demi… C’est parce que tu attendais patiemment le troisième jour. Mais en parlant à l’épouvantail ou a la vieille de l’hôtel tu pouvait facilement faire plus vite que ça ^^
    Mais c’est vrai que le système de sauvegarde est spécial… Mais c’est surement fait exprès pour rajouté au stress qu’implique les trois jours… Enfin… Peut être…

  15. Je l’ai acheté à l’époque et ne l’avais jamais terminé, car c’était un peu trop dur pour moi et que j’avais pas beaucoup de motivation.
    Puis après avoir acheté la GC avec WindowWaker avec en prime OoT, je me le suis fais et c’est très certainement mon jeu préféré.
    C’est étonnant car je suis pas fan des jeux de plateformes avec donjons, énigmes et compagnie, mais les 3 derniers Zelda (OoT, WW et TP) sont parmi mes jeux préférés.
    J’aimerais bien que le prochain sorte sur GC aussi, car j’aime pas du tout la Wii, mais je me fais pas trop d’illusion, et je l’achèterai si j’y suis forcé.

  16. Le prochain est sur DS… Et Link sera conducteur de train… J’ai l’impression que ça va encore faire un petit coup de mal à WW car le concept du “moyen de transport original” ne cesse d’être repris dans les opus DS… Ce serait con car l’ambiance WW était géante… Et si les voyages en trains devait entacher ça…

  17. je sais pas, j’ai acheté la N64 et Ocarina of time, le passage a la 3D m’a bien fait chier, ils ont simplifié le gameplay, la worldmap je trouvais ca pas spécialement beau non plus et la 3D mettait de la lourdeur dans le gameplay.

    On ajoute a ça moins de donjons, plus faciles, parfois anecdotiques.
    Je dis pas qu’il etait mauvais tres loin de la, si j’avais une wii et la VC je le prendrais sans hesiter, mais je trouve qu’il est sorti dans une epoque assez batarde pour les consoles et la 3D pour ceux qui avaient les titres indispensables sur la Super NES, Mario 64 m’a fait le meme effet.

    Par contre wind waker m’a retourné la gueule

  18. Ahh le bon souvenir.
    Par contre, ça m’a permis de me rapeller que je dois encore jouer à windwalker et twilight princess un de ces jours.. Et si ce que je lis dans les commentaires est vrai, je vais prendre méchament mon pied!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *