TFGA #17 : les deux font la paire !

Après un TFGA #16 qui m’avait particulièrement inspiré, l’ami Alex reviens avec un thème intéressant : les duos dans le jeu vidéo. Là vous avez probablement envie de me dire “évidemment que tu dis que c’est intéressant ! Tu vas pas nous dire que ce thème est une purge !”. Dans un sens, vous n’avez pas tout à fait tord, mais laissez-moi vous dire que vous n’y êtes pas du tout ! Pour moi, ce thème a le mérite de nous faire repenser à des personnages qui n’ont été mémorables que parce qu’ils était le Simon de leur Garfunkel. Ici seront donc mis à l’honneur les Satanas et Diabolo du jeu vidéo. Les cinq couples ci-dessous ont retenu mon attention soit parce qu’un des personnages ne va pas sans l’autre (genre siamois m’voyez ?), soit parce que la relation entre les personnages m’a particulièrement marqué. C’est parti.

Rhys et Fiona : Tales of the Borderlands

Rhys et Fiona

Un couple qui en a marqué plus d’un : les deux héros de Tales of the Borderlands. En plus d’être, à mon humble avis, le meilleur Telltale de 2015, cette histoire interactive se paye le luxe de nous offrir sur un plateau un des couples les plus sympa que j’ai vu depuis longtemps. Et quand je dis “sympa”, n’y voyez pas une quelconque dépréciation. Pour moi, ce sympa regroupe le fait que ce duo arrive à être drôle, attendrissant, attachant… Tout ça en même temps. De leur conflit va naître une rivalité qui se muera en amitié pour revenir sur de la rivalité… Bref les deux compères ne cesseront jamais de faire la course pour doubler l’autre, mais jamais à son dépend… Ou tout du moins, pas au dépend de l’intégrité physique de l’autre. Si ce n’est qu’une question d’argent… Là c’est autre chose !
Là où cette fine équipe marque des points c’est sur l’équité qui la caractérise. Il n’y a pas le héros et son bras droit. Les deux sont sur un pied d’égalité et jamais l’un ne prendra totalement l’ascendant, car l’autre saura toujours se montrer indispensable.

Ellie et Joel : The last of us

The last of us : Joel et Ellie

Là encore, c’est un jeu récent qui est mis à l’honneur. Et quel jeu ! Il est la raison qui m’a fait acheter une PS3, sans finalement trop y faire attention. Le jeu avait l’air bien… Pourquoi pas sauter le pas ? Si je m’étais attendu à prendre une telle claque ! S’il y a une chose qui m’a marqué avec ce jeu (en plus des traces de doigts… La claque… *Hum hum*) c’est que je me suis attaché à Joel et Ellie sans même m’en apercevoir. Progressivement, insidieusement, leur combat devient le notre. Leurs choix, même lorsqu’ils sont amorales, nous semblent juste. Chaque moment où le duo est menacé, on se surprend à stresser devant son écran pour tout faire pour empêcher ces deux âmes en peine d’être séparés. La grande force de The last of us, c’est d’arriver, malgré un gameplay on ne peut plus classique – bien que sans défaut, il ne rutile pas d’originalité – ses deux personnages principaux en font un jeu d’exception. Et vivre une aventure l’un sans l’autre me paraîtrai bien fade maintenant. Je me souviendrai toute ma vie de la fin de ce jeu et c’est à Ellie et Joel que je le dois.

Sam et Max : les jeux portent leur nom (et rien que ça c’est classe)

Sam et Max

Enfin un duo qui a plus de 20 ans ! Ouf ! J’ai bien cru qu’on allait voir ici que des jeunots. Sam et Max sont les héros de la série de jeux d’aventure du même nom. Et là on parle de l’aventure, la vraie. Celle qui avait donné à ce blog son ancien blase : “On pointe puis on clique“. Ceux d’entre vous avec l’esprit le plus affûté – ou bien ceux qui savent, tout simplement – auront donc compris que nous sommes en face d’un des duos de Point & Click le plus connu et fendard ! Sam est un chien plutôt réfléchi, tandis que Max est un lapin psychopathe. Un duo de flic atypique qui mènera les enquêtes les plus folles. Que vous dire de plus, si ce n’est que le fait qu’ils sont à la base héros de comics et que c’est ensuite Lucas Art qui s’est occupé de leur première incursion dans le jeu vidéo. Rien que ça, ça devrait vous donner envie de les découvrir. Promis, vous ne serez pas déçu du voyage, à condition… Non, en fait sans condition. Sam et Max vont vous souffler !

Meryl et Dave(id) : Metal Gear Solid

Snake et Meryl

Oui je sais, je suis un peu taquin de les appeler “Meryl et Dave”. Pour ceux qui ne le saurai pas, le vrai nom de Solid Snake est David. Mais la superbe vf de Metal Gear Solid est passé par là et l’a rebaptisé Dave. Ne me demandez pas pourquoi, des années plus tard, les traducteurs de Metal Gear Solid 4 feront comme si de rien n’était et Old Snake se fera appeler David. Mais revenons à nos moutons ! Ce couple fait un peu “tâche” au milieu des autres. Car avouons le, sans vouloir minimiser l’importance de Meryl, Snake peut très bien se débrouiller sans elle. C’est d’ailleurs ce qu’il fera. Alors pourquoi les avoir retenu ? Pour leur pseudo histoire d’amour qui aura fait long feu ? Non. Même si les sentiments entre eux sont forts, ce n’est pas ce qui m’a le plus marqué. Ce qui m’a frappé, c’est après leur histoire. Pour leurs retrouvailles dans MGS 4, Snake a vieilli prématurément et ressemble plus au (grand-)père de Meryl qu’à son amant. Cette différence entre les personnages et leur réaction respective m’a scotché. Une simple scène qui reflète l’ensemble de leur relation et on souffre avec eux de voir ce qu’ils sont devenus.  De plus, elle fait partie de l’ADN de Old Snake, ce qui l’a forgé. Ce dernier étant pour moi le point qui sauve MGS 4 d’être une complète déception, je ne pouvais pas me résoudre à ne pas faire référence à ce couple de soldat.

Le héros et son chien : Fable 2

Fable II

Que serait un TFGA sans un numéro un bien décalé ? Car bon, maintenant qu’on a parlé humour, amour, sacrifice et amitié, il serait peut-être temps de relâcher la pression ! C’est pour ça que l’on retrouve ici le héros de Fable 2 et son amis le plus fidèle : son chien. Si le mettre en pôle position vous semble exagéré, vous devriez peut-être revoir votre jugement et je vais vous dire pourquoi. À la sortie du jeu, on nous avait vendu le fait que ce compagnon vous serait indispensable. Dans les faits, pendant que vous jouez, vous pensez qu’on s’est bien foutu de votre gueule. Le chien semble n’être qu’un gadget. Pourquoi “il semble” ? Pour répondre à cette question, je vais être obligé de méga divulgâcher la fin du jeu. Vous voilà donc prévenu. À la fin du jeu donc, votre chien se sacrifie pour vous sauver, si ce n’est la mise, la vie. Ensuite trois choix s’offre à vous. Sauver votre chien (et accessoirement votre famille, mais ça on s’en fou), devenir riche ou sauver tout le monde, sauf votre chien (et votre famille, mais là encore, on s’en tape). À ce moment là, je vous le dis, si la première fois que vous êtes devant ce choix, vous choisissez autre chose que le chien, vous êtes mort à l’intérieur. Pour moi il m’a été impossible d’envisager autre chose. Parcourir Albion sans mon indéfectible ami m’était impossible. À ce moment là, j’ai compris que le jeu m’avait totalement piégé. Ce chien qui semblait n’être qu’un banal ajout de gameplay était devenu indissociable de mon personnage. Encore aujourd’hui, je me demande si ce n’est pas le duo le plus indestructible du jeu vidéo que j’ai jamais rencontré.

Voilà ! C’est fini pour ce mois-ci ! J’avais encore pas mal de duos en réserve, mais choisir c’est renoncer ! C’est pour ça qu’Elaine et Guybrush ne seront pas cité. D’autant plus que j’en ai déjà parlé le mois dernier. Passe aussi à la trappe Heavy et Sasha qui auraient fait un bon numéro un “WTF”. J’ai aussi pensé à Lucas et Prof Layton, qui forme un très beau duo, mais trop déséquilibré pour faire parti des meilleurs selon moi. Une petite pensée pour Geralt et Yénéfer qui resterons unis, à la vie à la mort à mes yeux. J’ai aussi pensé à Georges et Nico, mais je me suis dis que à trop vous faire bouffer de Broken Sword, vous alliez détester un des meilleurs jeux de l’univers (et je dis ça en tout impartialité). J’ai aussi fait l’impasse sur le classique des classiques. Les darons, Mario et Luigi. Les mecs ont tellement de jeux où leur duo est au centre qu’ils dominent le “duo game” sans conteste. J’ai donc décidé de faire un peu de place aux autres.

Comme à chaque TFGA, vous êtes maintenant obligé de tous les lire, car, j’en suis sur, ils seront synonyme de découverte, de rire, peut-être qui sait, de larme… Bref de bon moment ! Allez-y ! Cliquez !

PS : merci encore à Alex pour ses bonnes idées de thème et sa gestion des TFGA chaque mois.

Hibou Wubrii Seilin El-Koala
Band of Geeks Doc Addict Cinemax Take This Game
Zelgius Vieux Geek Alex ExtraTerrien
Aya Tiloa Julius Miss Killzone
Le Gamer Barbu Epeek Sweet Nanakie Sinbad
La Geek en Rose Arnod Kyotenshi Nyaron
Nitrado_Frost Pikabsynthe Ficktiff Taka
TobyOne Freeman Captain Nakou Maxcho
Coffee Quest Wolv Majora’s Mark Oncle Sam

14 commentaires sur “TFGA #17 : les deux font la paire !Ajoutez votre →

  1. Oooooooh, Fable 2! Quelle excellente idée! 😮

    Je n’ai jamais vu le bout de l’aventure, mais j’aimais avoir mon chien à mes côté, revenir sur Fable 1 était du coup frustrant.

    1. Clairement, Fable 1 a pris un bien plus gros coup de vieux que Fable 2. Les mécaniques du 1 sont super rigide. Le deux est bien plus souple. Et j’adore l’univers d’Albion. J’ai toujours trouvé la région assez enchanteresse ^^

  2. J’avoue que je n’aurais jamais pensé à Meryl et Solid Snake (David, hu hu…). 😮
    Par contre, juste un petit détail qui n’en est pas un mais je suis sous Firefox là et il manque des lettres un peu partout dans ton texte… Je ne peux pas vérifier si ça fait pareil sous d’autres navigateurs mais c’est assez cocasse quoi. :3

    1. Oh merde ! Je vais voir d’où ça vient. :/

      Pour David et Méryl ( 😉 ), MGS étant une de mes série du cœur, j’aurais eu du mal à passer à côté. Surtout que ce n’est pas un couple banal !

  3. Ouiiiiiii du MGS!! Désolée j’adore voir du Metal Gear dans les top ^^
    Joel et Ellie sont également présents dans ton top. C’est le duo que je vois le plus passer dans les TFGA de ce mois-ci. Un duo incontournable!

    1. Tu n’es pas la seule ! 😀
      Metal Gear est vraiment une de mes sagas fétiche.

      En effet, c’est à se demander si Joël et Ellie ne font pas l’unanimité en faisant parti de TOUT les TFGA de ce mois. Mais ça semble logique car le jeu est magnifique et basé sur ce duo. Ça ne m’étonne pas qu’ils trust la tête des classement ^^

  4. Je n’avais pas du tout mais alors pas DU TOUT pensé au numéro 1 (et pourtant j’adore cette saga) mais j’avoue que tes arguments sont implacables et m’ont sauté aux yeux en y repensant, bien vu! Et quel choix cornélien, c’était horrible :/

    1. Content de t’avoir convaincu ! 🙂
      J’avoue ne pas y avoir pensé tout de suite, mais quand je me suis rappelé du choix de fin du jeu, le duo m’a paru évident !

      Rien que d’y repenser, j’avais envie de refaire le jeu. Un jour je me referais le deux puis le trois d’affilé, histoire de redécouvrir Albion !

      1. J’avoue y penser souvent aussi, à les refaire. C’est une de mes sagas du genre préférée. Malheureusement, la pile de jeux à (re)faire continue de grandir mais mon temps libre lui, non 🙁

  5. Alors je ne connais pas tout le monde dans ton classement mais j’ai pris, comme toujours, un grand plaisir à le lire 🙂

    Si bien sûr je suis d’accord pour Ellie & Joël qui m’ont également marqués par cet attachement incroyable qu’on éprouve envers eux, “Rhys” et “Fiona” m’intriguent énormément … maintenant que j’ai terminé Xenoblade Chronicles X, il va falloir qu’on se remotive avec Madame pour Borderlands 2 avant d’attaquer la version Telltale, dont je n’entends que du bien ^^

    1. Toujours content que la lecture t’ai plus, et d’autant plus content de t’avoir fait découvrir de nouveau duos ^^

      Comme je le dis dans le TFGA, le Borderlands sauce Telltale est leur jeu qui m’a le plus marqué dans leur cru 2015.
      Si tu aime Borderlands, je ne pense pas que tu pourra ne pas aimer Tales of the Borderlands 🙂

      PS : Xenoblade X est dans ma liste de jeux à faire mais… Je suis loin de le commencer car je dois finir le premier d’abord ! XD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *