[J’ai fini] Shenmue

Shenmue… Premier du nom. Pour les possesseurs de Dreamcast ce nom laisse souvent rêveur. J’en fais partie, et ce n’était pas mes 10 printemps ni même le fait que le jeu soit intégralement en anglais qui m’avait arrêté.

Pour les personnes n’ayant jamais joué au jeu, ou, pire, qui n’en on jamais entendu parlé, petit rappel. Shenmue est un jeu d’aventure nous mettant dans la peau de Ryo Hazuky durant la fin l’année 1986. Le jeu commence par l’assassinat du père de Ryo. Et Ryo, jeune héros en herbe qu’il est, va tenter de retrouver cet assassin. Voilà comment résumé de manière très brève, mais juste, le scénario. Alors, comme ça forcément ça a l’air pas bien révolutionnaire, mais je vous l’assure, révolutionnaire, le jeu l’était lors de sa sortie.

Tout d’abords l’aspect qui rend ce jeu si spécial à l’époque ce sont ces graphismes. Au moment de sa sortie c’est une claque. Un tel réalisme c’était du jamais vu. Les environnements étaient gigantesques et pourtant rempli de détails. On pouvait rester ébahi devant un simple pull de laine tellement il paraissait vrai. Je me suis ,par ailleurs, posé la question de savoir si Shenmue était capable de profiter de la HD de nos jours. Et je ne pense pas qu’il serai vraiment lui-même avec tous les reflet qu’on nous met à n’importe quel endroit (sérieux vous trouvez pas que tout à l’air de luire dans les jeux actuels? Moi ça me fait ça en tout cas…). Car Shenmue est terne. Loin d’être un défaut je trouve que ça le rend encore plus réaliste. La réalité n’étant pas fluo... Bref pour l’époque, c’était une baffe magistral qui peut toujours rivalisé avec les dernières productions PS2 je pense.

Mais les graphismes ne font pas un jeu. On le sait et c’est pour ça que l’on peut rejouer à Stalker ou Bioshock sans problème (enfin personnellement). La grande force du jeu était la vie que les développeurs avait mis dedans. Ryo évoluais dans une ville qui vivait. Les gens menaient leurs petites vies pendant que l’on menait la nôtre. Rien que ça c’était, là aussi, une baffe. Alors, bon certes faut peut-être pas être trop regardant car les personnages doivent surement (je n’ai jamais vérifier moi-même… On est pas assez fou pour ça à 10 ans) refaire souvent le même parcours. Mais pour quelqu’un qui cherche pas la petite bête c’était criant de réalisme. Autre point fou (et fort) du jeu, on avait une liberté d’action total. On était en rien pressé de faire la quête principale, et là est toute l’âme du jeu. Car en faisant ce qu’on veut on découvre la ville et toutes ses possibilités. Des heures durant j’ai joué à Space Harrier sur borne d’arcade ou sur la Saturn de Ryo (petit anachronisme évidemment conscient de Sega). J’ai un ami qui a passé des jours à gagner de l’argent pour avoir la collection complète de figurine que l’on pouvait avoir dans les distributeurs. J’ai moi-même acheté plusieurs objets inutiles pour, enfin, gagné à la loterie! Alors, vous me direz: c’est quoi ce truc? Ca sert à quoi? Fondamentalement a rien. Mais c’est la magie de Shenmue. Son ambiance, via ses musiques et son esthétique, est tout simplement énormissime. Il fait partie de ces jeux que l’on met dans la même gamme que ICO... Car c’est plus qu’un jeu. C’est vraiment une expérience à par entière.

Mais en plus de ça, Shenmue n’est pas un jeu qui ne compte que sur son ambiance pour réussir. Il a aussi remis le QTE (si cher au coeur de NoFrag … ^^) au gout du jour. Alors, ne vous en faite pas c’est quand même à petite dose. Mais à l’époque ce système était tout sauf fréquent dans les jeux. Mais il n’y a pas que ça. Durant ça recherche Ryo va devoir se battre. Et c’est là que le système de combat, inspiré de celui des virtua fighter prend le contrôle. On a, à notre disposition, une palette de coup impressionnante, qui s’étoffera au cours du jeu en rencontrant des maitre pour nous apprendre les secrets du combat. Encore ici c’est optionnel et on peut finir le jeu sans rien apprendre de plus que les coups de base. Ce système est aussi soutenu par un système d’entrainement. J’explique: arrivé dans un terrain vague Ryo voudra bien s’entraîner au combat. On pourra alors exécuter tous les combos que l’on souhaite dans le vide. Ce faisant, on augmentera progressivement le niveau de maitrise de nos techniques ce qui les rend plus efficace (logique quoi ^^).

Alors, évidemment le jeu est rempli de défaut, mais pour les jeux comme ça c’est comme si le bâton que Ryo a dans le postérieur quand il se déplace était masqué par la magie engendrée par l’entité que représente le jeu.

Bref ce jeu est un monument. Et mon seul regret est de l’avoir fini si jeune et de ne plus l’avoir sous la main maintenant… Car bon je pense quand même avoir raté des trucs. Un autre regret c’est évidemment de ne pas avoir le 2 et que le 3 ne soit que le résultat du rêve des fans.

Aller une petite image un peu critique du jeu qu’est plutôt marrante je trouve tellement elle illustre bien le jeu:

PS: Premier article avec seulement ma relecture personnel… Vous allez donc voir à quel point je suis une quiche pour l’orthographe tellement j’écrit des énormités et que je ne les vois pas en relisant…

13 commentaires sur “[J’ai fini] ShenmueAjoutez votre →

  1. Très bon article, “Shenmue” est mon meilleur souvenir de joueur sur console.
    J’ai adoré toute la partie enquête sans vraiment d’indications, interroge tout le monde est démerde toi dans un monde ouvert.
    Le fait d’apprendre le coups avec les personnes que tu rencontrais (le vieux dans le parc avec l’arbre, ça fait tellement cinéma) et de débloquer les coups en t’entrainant le soir.Le temps qui défilait, devoir occuper ta journée entre les moment ou tu faisais avancer l’enquête. Bref j’ai vraiment adoré ce jeu et le 2 aussi d’ailleurs.

  2. Merde, j’esperais une news, une annonce, n’importe quoi annonçant le troisième épisode.

    Je crois que Shenmue est la série qui m’a le plus marquée avec les Metal Gear Solid et les Elder Scrolls, tous genres confondus. Du bon.

  3. C’est un de ces jeux que j’aimerais voir revenir sur nos machines actuelles pour pouvoir me le faire. Je pense en particulier aux Xbox Originals, sur le marché Xbox Live, où il aurait une place de choix…

  4. Mr_Friandise a dit :
    Merde, j’esperais une news, une annonce, n’importe quoi annonçant le troisième épisode.
    Je crois que Shenmue est la série qui m’a le plus marquée avec les Metal Gear Solid et les Elder Scrolls, tous genres confondus. Du bon.

    T’en fait pas moi aussi j’aurais préféré annoncer la news de la décennie…. D’ailleurs le mystère reste entier: pourquoi pas faire le 3?
    Car c’est sur qu’il se vendrait! Il y a une telle demande sur le net… Ils ont pas eu beaucoup de vente parce que, ou ils était sur une console qui n’a pas marché (DC) ou parce que les joueur Xbox n’avait pas connu vraiment le 1… Et aussi a cause de la langue peut être… Mais si il sortait le truc traduit je suis sur que ça ce vendrait…

    D’ailleurs en parlant de truc traduit… J’ai vu qu’un certain site avait un projet de traduction des deux premiers… Faut que je vois où ça en est…

  5. J’ai racheté une Dreamcast pour pouvoir y rejouer ainsi qu’à Jet Set Radio. Je te conseille de le faire de même pour jouer au 2 tant que l’on en trouve encore, car la Dreamcast est une console très fragile.

    J’y ai rejoué il y a peu et il a sacrément vieilli le bougre (contrairement à JSR). Les graphismes éclatent la première génération de jeux PS2 mais on a vu bien mieux par la suite sur la console de Sony. Les controles sont rigides au possible, Ryo a vraiment un balai dans le fondement.

    Passé ça quand on se fait un peu violence on accroche assez rapidement au jeu et les possibilité sont vraiment énormes. On passe des heures dans la salle d’arcade à jouer à Hang On et Space Harrier, on nourrit un chaton, on fouille les tiroirs de la maison 1 à 1, on joue à la tirette, on s’entraine au combat pendant des heures, …
    Il me semble que toutes les personnes reconnaissables ont vraiment leur trajet quotidien, on voit des écolières à l’heure de la sortie des cours, le facteur tous les matins, le poivrot qui se balade de bar en bar le soir, les PNJ vivent leur vie et s’en écarte juste pour les besoins du scénar. Le facteur temps fait même que les mois et les saisons passent, l’arrivée de la neige et des pères noëls ambulant m’avait scié.
    En dehors de ces libertés le scénario est vraiment dirigiste et possède pas de choix au niveau de la quête principale mais je ne sais pas par quel procédé on a vraiment l’impression de vivre l’histoire.

    Shenmue c’est vraiment l’expérience de jeu la plus marquante de ma vie de joueur avec Ocarina of Time.
    Je crois bien l’avoir terminé 4/5 fois.

  6. Joli la nouvelle skin ala Quake Live !

    J’avais joué à Shenmu 2 sur dreamcast… Qu’est-ce que c’était bon !
    J’ai le jeu en ISO mais pas d’émulateur, présentement.

  7. Moitah a dit :
    Joli la nouvelle skin ala Quake Live !

    Je dois avouer que la skin “ala Quake Live” était là avant la sorti du jeu je pense et en plus j’ai jamais rien vu de Quake live… Alors certes c’est un tord mais la ressemblance, si elle existe, est fortuite ^^.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *