[J’ai fini] Prince Of Persia

Dernier née d’une belle série plus vieille que mes robes, je ne reviendrais pas sur les banalité de ce dernier PoP en cel-Shading qui on été vu et revu…
En revanche je vais plutôt faire un constat… Du genre: quel goût vous laisse le jeu une fois achevé.

Tout d’abords, il faut savoir qu’il n’y a aucune difficulté pour finir le soft. Alors après on peut trouver de la difficulté dans le fait de trouver toute les boules de lumière ( aux nombres de 1001 alors qu’il en faut 540 pour finir le jeux…). Et n’étant pas fan des substituts fait pour augmenter la durée de vie d’un jeu de manière fictive… Je n’ai donc pas poussé le vice jusque là. Bref on fini le jeu sans éprouver de fierté à la fin.

Pour prouver le peu de difficulté j’ai un fait simple… Mon ordi laguait sur certains passages ou beaucoup de choses demandaient à être affiché… Et pourtant… C’est pas ça qui m’empêchait de réussir mon parcours de saut acrobatique. Sur ce point là il ne tient donc pas la comparaisons avec ses derniers prédécesseurs qui demandait un minimum de timing et de “bon positionnement”. Et on peu voir aussi ce manque de difficulté dans les moments où le prince se dirige un peu automatiquement durant les sauts… Un peut con pour un jeu ou on passe la majorité de son temps à sauter… Vous me direz que au moins on se vautre pas comme un naze à chaque mouvement… Mais bon si on rajoute à ça les sauvetages de notre compagne, même dans les situations où elle est sensée être paralysée… Ça fait un peu trop. Les combats n’avaient jamais été un obstacle dans les précédents et là non plus… mais avec en plus les sauvetages, ici aussi présent…

Bref assez parlé de la difficulté inexistante… Le dénouement de l’histoire est, sans trop spoiler… Assez révoltant. C’est pas une fin quoi. C’est Vraiment du foutage de gueule. Un vrai coup monté pour nous faire acheter la suite d’un jeu qui, au vu de sa durée de vie et de sa difficulté se rapproche plus d’un film. Alors certes un film très beau, avec une BO envoutante et un univers mille et une nuit que je trouve super sympa… Mais un film quand même.

Donc une fois fini… Le jeu dégoute un peu car on se dit, “ba il y aura forcément une conclusion après les crédits!” Mais que dalle! Si en plus de ça on se souvient que faire la quête des boules de lumière nous les a brisé, que rien ne nous à vraiment retourné durant le jeu, et que seul la fin qu’on supposait énorme et l’ambiance nous on fait jouer… Le gout est plutôt amère quand la fin dégoute aussi.
Bon la fin a quand même un bon rebondissement mais quand même… C’est pas la fin d’une histoire! Les 3 précédents avait un suite mais ils étaient tous conclu. On pouvait s’arrêter à un épisode sans se sentir floué.

Bref on verra le suivant, contraint et forcé… Mais bon après avoir réssucité la série c’est con de la rendre autant commerciale que ça: elle n’en avait pas besoin pour marcher à mon avis.

4 commentaires sur “[J’ai fini] Prince Of PersiaAjoutez votre →

  1. Arrivé aux 3/4, j’ai senti un profond malaise, et j’ai de suite réinstallé prince 4, prince 5 et prince 6, que j’ai recommencé.

    Comparé à l’excellente trilogie, on peut noter effectivement que le gameplay est enfantin et con. Tout le monde le dit, tout le monde est d’accord, pas la peine de s’attarder.

    Mais moi je trouve que l’histoire aussi est nulle à chier ! Il n’y a aucun scénario, aucune profondeur, les personnages n’ont aucun charisme. Putain mais quand j’ai recommencé Sands of Time, j’avais le même sourire de niais au dénouement que les 2 fois précédentes il y a quelques années ! La trilogie bénéficie d’un scénario en béton super bien ficelé, Farah a un putain de caractère, le vizir est un enfoiré total traître et méchant, même les personnages dragon-ball-zesque de prince 5 (Kaleena, sa sbire) sont sombres et calculatrices, tout comme le prince lui-même, on suit le changement de son caractère, passant d’un jeune con insolant et égoïste à un guerrier endurcit et fataliste, finissant par devenir un gouverneur sage et avisé.

    En plus les cinématiques sont dignes d’un film et poussent presque à la réflexion. Même prince 6 qui se veut un peu moins touffu que les deux autres propose un enchaînement logique et quelques concepts très intéressants (la confrontation avec le dark prince rappellera l’épisode de l’ombre dans le niveau 12 de prince 1)

    Prince 7, qu’est ce que c’est son scénario ?
    Un jeune con gothico-narutesque se balade et rencontre un méga bombe qu’il décide de sauver du mal. Seulement le mal s’abat et comme il est trop coule, il va détruire toute cette corruption dans un monde farfelu débile et illogique.

    Alors oui, la corruption, c’est un peu comme les sables du temps on me dira. Sauf que les sables du temps, ça se rapporte à quelque chose de quand même pas si con, le sablier, la dague, y a une vrai explication derrière. Et le palais du maharadja indien, le château sur l’ile du temps, et le Babylone de l’antiquité, sont quand même bien plus crédibles, détruits par les sables, que cet espèce de monde absurde recouvert par du pétrole.

    Extraits d’un des nombreux dialogues subtiles du jeu :
    “ouais vas t en gros naze !”
    “c’est pas la peine il est trop loin il ne t’entendra pas.”
    “ah ouais ! alors t’es un gros patapouf !!” (mange ça !!)

    “je pense à un mot, devine lequel”
    “euh je sais pas”
    “devine”
    “[le mot en question]”
    “gagné”
    “ok”

    “[un nom de dieu quelconque] nous protège de la corruption.”
    “pourtant la corruption est partie”
    “oui, il ne nous en protège plus”
    (thx captain obvious)

    Tout de même une note positive : les musiques sont très bonnes. Autant que celles de prince 4 et prince 6. Que Prince 3 aussi je crois, mais ça remonte et je ne m’en souviens plus très bien.

  2. A noter que la “vraie fin” (faut voir ce qu’ils entendent par la) débarquera en DLC (payant bien entendu) sur consoles uniquement (sinon c’est pas marrant) à la fin février si je ne m’abuse.

  3. Je savais même pas qu’ils allaient sortir une “vrai fin”… Décidément si c’est pas du commercial ça! Non mais vous imaginez il y a quelques année? “On sort un jeu mais la fin sera mise plus tard… Là on a pas trop le temps!”

    Sinon olipro je n’ai pas la même expérience que toi sur les PoP étant donné que le premier j’ai jamais trouvé comment chopper l’épée (je sais c’est l’air con d’être devant l’épée sans pouvoir la prendre…) et que j’ai jamais tâté aux autre… Mais bon rien que 4, 5 et 6 était carrément mieux… Bref il y a plus qu’a espéré que la suite relèvera ça. J’applaudis aussi la manière dont tu donne l’intro de l’histoire… C’est totalement ça. Personnellement le prince avec son caractère me fait plutôt marré mais si il était vraiment respecté il se serai barré au début du jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *