[J’ai fini] Metal Gear Solid

La playstation n’a pas volé son succès. Hôtesse de nombreux hits, Metal Gear Solid en est l’un d’eux. Je me le suis refait il y a peu sur PSP. J’ai essayé de regarder ce jeu avec des yeux nouveaux, et pas en tant que fan de la série que je suis… Et le résultat est mitigé.

Tout d’abord, rappelons nous que ce jeu est en fait le troisième de la saga Metal Gear. Mais les épisodes précédents non pas, si mes infos sont exact, vraiment marqué leur temps. Pourquoi? Et bien parce qu’un jeu d’infiltration gagne quand même en intérêt en 3D… une 3D que n’offrait pas la nes

Maintenant venons en au jeu en lui-même en commençant par les caractéristiques de la saga. Tout d’abords dans Metal Gear, souvent, c’est vous contre le reste du monde. Un soldat s’infiltre dans une base ennemi et doit exécuter ce qui lui est demandé. La narration du jeu passe majoritairement par une radio nommée codec qui, non seulement permet de communiquer dans n’importe quelle situation et de manière silencieuse (on ne se fait jamais repérer) mais qui a aussi la possibilité de stoppé le temps, car des communications de quelques minutes par codec passeront en quelques secondes pour la réalité. Bien sûr je rigole et ce sont des mécaniques utilisées pour la narration, mais quand on y pense… Metal gear c’est aussi de longue cinématique à la réalisation discutable (moi j’aime bien par exemple, mais je pense que ce n’est pas le cas de tout le monde). Ces cinématiques elles aussi sont là pour la narration et au final, se sont elle qui rythme le jeu. Avec plus ou moins d’action ou d’émotion, si on est dans l’ambiance ces cinématiques nous ferons plaisir, si on ne rentre pas dans l’univers du jeu, autant arrêter de jouer à cette série: ne pas apprécier l’ambiance de Metal Gear ou ses cinématiques c’est raté la raison même de son succès.

Mais ce Metal Gear, comment ça ce joue? Et bien ça se joue… De manière étrange, pas très instinctive, mais au final . Un bouton qui permet de s’accroupir/s’allonger. Un pour tirer avec les armes a feu, un pour taper à la main et le dernier pour la vision à la première personne. Les gâchettes quant à elles permettent de gérer les objets et armes sans quitter réellement l’écran de jeu (mais en mettant pause tout de même). Pour tirer avec les armes, étant donné que notre champ de vision réduit dû à la prise de vue du jeu (comme si on était caché dans le plafond), on a le droit à une visée automatique. Notre personnage suit automatiquement les mouvements de ses adversaires (souvent avec un léger retard) et, pendant ce temps-là, on peu les cartonner allègrement sans même les apercevoir à l’écran. On a aussi la possibilité de toquer sur les objets pour attirer les gardes, action non seulement original pour l’époque, mais en plus bigrement pratique pour se faire soit même son chemin au milieu des sentinelles. On aura à notre disposition moultes armes. Bref le jeu possède un gameplay assez rigide mais qui ne gène finalement pas grand-chose à l’époque. Néanmoins, c’est vrai que rejouer au 1 quand on a fini le 4 c‘est faire un gros bon en arrière… Et on se dit qu’à l’époque Snake avait un gros balais dans le derrière… Mais ça nous suffisait.

Graphiquement la playstation envoie quelque chose proche de son maximum. De plus, tout le jeu, même les cinématiques, est en graphisme in-game, sauf quelques rares moments pendant lesquels on verra de la vraie vidéo (très courte mais néanmoins présente à plusieurs endroits). Ce qui deviendra, par ailleurs, une caractéristique de la série. Bref on a le droit à des personnages qui, bien que pixelisés, sont non seulement reconnaissablent mais en plus qui arrive à être charismatique. Alors, certes les coupes de cheveux ressembles plus à une masse de polygones qu’autre chose, mais en rentrant dans le jeu c’est supportable, même à notre époque (en tout cas bien plus que FF7…).

Mais alors qu’est ce qui rend ce jeu si prenant?

Et bien c’est avant tout son scénario selon moi. Un exemple qui montre à quel point c’est bien pensé je trouve. Car j’y ai pensé pal mal de fois en jouant à MGS4: les boss de ce jeu reprenne les animaux des boss du 1… Mais je ne me rappelle pas avoir affronté le mec signé “Octopus” dans le 1. Donc en refaisant le 1 j‘ai essayé de voir où il avait disparu. Et j’ai compris alors que ce bonhomme, qui aurait dû être un boss quand on écoute le briefing, meure comme un illustre inconnue et ce dès le début du jeu. Et le jeu, de par son scénario, regorge de petit détail bien originaux. De plus beaucoup de scène très hollywoodienne sont totalement épiques. La descente en rappel d’un tour pendant qu’un Hin-D vous tire dessus, puis dégommer ce Hin-D à la force du poignet… C’est juste trop bon. Snake c’est un peu Jake Bower avant que 24 existe.

Parlons en d’ailleurs de Snake. Le héros qui est censé être ne légende, mais lui ne le croit pas. Et non pas par fausse modestie, mais bien parce que pour lui, il n’est qu’un assassin… Et un assassin n’est pas une légende.

Bref ce que j’aime dans ce metal gear, c’est l’ensemble de petit détail originaux qui font un tout simplement unique. Le combat contre Psycho Mantis est juste exceptionnel tellement il est caractéristique de l’ensemble du jeu (l’écran noir, le fait de nous rappeler qu’on est que des joueurs, de changement de manette…). Mais il n’y a pas que ce combat. Se cacher dans une caisse pour être transporté dans une autre zone… C’est tout con, mais vraiment bon! Regarder la fréquence de Méryle dans le dos de la boite… Bref ce n’est pas le scénario hollywoodien, pas le (super)héros charismatique, mais bien toutes les petites idées de Kojima qui déglingue tout.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai aimé et encore aujourd’hui il tient la route ce metal gear. Après ce qu’il en est des trois autres, vous le saurez d’ici à quelque temps, quand j’aurai écrit tout ça.

En cadeau, avant la suite, un des art-work du jeu, dans le style caractéristique de la série:

metal-gear-solid-artwork

Mes autres articles sur la saga : MGS2MGS3, MGS4

27 commentaires sur “[J’ai fini] Metal Gear SolidAjoutez votre →

  1. Bref ce n’est pas le scénario hollywoodien, pas le (super)héros charismatique, mais bien toutes les petites idées de Kojima qui déglingue tout.

    Kojima n’est pas le seul mec qui bossait sur les MGS.

  2. C’est sur… Mais, comme a tout les grands chefs, le mérite lui reviens alors qu’il était pas seul. Si tu veux les autres noms va matter les crédits du jeu ^^.

  3. Je suis en train de le refaire sur dreamcast, il est plus joli comme ça. Mais la manette est assez peu pratique. Mais comme tous les MGS, je l’ai fini au rang Big Boss

    “Mais les épisodes précédents non pas, si mes infos sont exact, vraiment marqué leur temps.”
    Sortis sur MSX, machines pas forcement super répendues et surtout à l’époque, les jeux vidéo étaient moins popularisés.

    Pour MGS 1, surtout ne pas jouer à la version GameCube. Ce serait comme commencer Doom par Doom64 😐
    Des scènes mythiques (la bleue, la scéance de torture, ou le combat contre Grey fox). Hideo se joue du joueur, et se moque ouvertement des otakus. Un must de la console qui mériterait une version HD digne de ce nom.

    Notons que le jeu est dépuis peu dispo sur le PS store euro.

    edit : ton artwork cadeau est un art du MGS 2.

  4. Putain mais MGS ce jeu je pourrais passer des heures à essayer de vous trouver des arguments pour vous prouver que c’est le meilleur jeu de tous les temps…Gameplay novateur,histoire de fou,chaque MGS est un chef d’oeuvre pour ma part,(à part le 3 qui délaisse un peu trop le côté infiltration à mon goût),mais le 4 est tellement incroyable,c’est indescriptible l’awesomeness de cet opus là,indispensable pour tous les fans de la série,sans discuter.

  5. Fl4mby a dit :
    le 4 est tellement incroyable,c’est indescriptible l’awesomeness de cet opus là,indispensable pour tous les fans de la série,sans discuter.

    Ouaip, jusqu’à ce qu’ils détruisent toute l’intensité dramatique qu’ils ont monté sur tout le jeu pendant les 20 dernières minutes de film.

  6. les mgs c’est des gros délires, le 1 etait sympa le 2 Wtf c’est une farce du debut a la fin enfin surtout a la fin, j’etais meme degouté ou en rage, ou les deux. le 3 etait tres sympa (tres tres), le 4 je me suis spoilé tout le scenar histoire de voir et on dirait le délire du 2eme, du grand n’importe quoi en gros.

  7. je vous comprend pas. J’ai fini le 1 sur PS ya looongtemps. J’ai racheté le jeu pour GC et j’ai trouvé ça super chouette. Surtout pour les “nouveaux” mouvements qui enlevait la moitié du balai du cul de Bobsnake.

  8. PositiveFunk a dit :
    La bouteille de ketchup ct du délire.

    Mais comme je suis totalement d’accord avec toi! ^^
    La feinte ultra pas crédible qui marche, moi je trouve ça bon!

    ecaheti a dit :
    je vous comprend pas. J’ai fini le 1 sur PS ya looongtemps. J’ai racheté le jeu pour GC et j’ai trouvé ça super chouette. Surtout pour les “nouveaux” mouvements qui enlevait la moitié du balai du cul de Bobsnake.

    J’aurais bien voulu l’essayer le Twin Snake… Mais j’ai jamais réussi à le trouver à moins de 70 euro…

  9. Je dois quand même dire au sujet du 4 qu’il y a deux trucs énervant : la sur-abondance d’armes et le respawn des ennemis dans des endroits improbables. Mais surtout le respawn… ça casse tout le côté “tuer-cacher” l’ennemi. Je suis pas très loin (3e acte), mais pour le moment, niveau infiltration, c’est loin du 1.

    Tout le reste, c’est pur awesomeness. Niveau scénar’, y a enfin des réponses.

  10. Que de souvenir sur ce jeux.

    Achat vers 17h30
    démarrer la play 18h00
    Dodo vers 2h00 du mat
    Lever à 8h00 avec lancement immédiat du jeux
    Fini vers 12h00, 13h00.

    En gros, j’ai fini le jeux en 12h00, 18h00 aprés sont achat.

    Je remércie les 3 semaines de repos suite à une entorse du pied pendant le sport au lycée.

    Plus tard, à force de connaitre la position des gardes par coeur, je réussissais à le finir 2 fois de suite en mode extreme européen.

  11. A propos de MGS 4.

    j’ai beau avoir été spoilé sur le jeu, genre le dernier boss, les petits events, les points dramatiques etc.. j’ai beau j’ai beau et pourtant je comprends toujours rien.

    Vaut mieux faire tout le jeu, au lieu de mater des videos qui lancent quelques bribes, et il me tente, juste parce que MGS c’est aussi un univers tres singulier, tres japonais tres niais mais malgré lui.. très attirant et fascinant.

  12. faysnomore a dit :
    Que de souvenir sur ce jeux.
    Achat vers 17h30
    démarrer la play 18h00
    Dodo vers 2h00 du mat
    Lever à 8h00 avec lancement immédiat du jeux
    Fini vers 12h00, 13h00.
    En gros, j’ai fini le jeux en 12h00, 18h00 aprés sont achat.
    Je remércie les 3 semaines de repos suite à une entorse du pied pendant le sport au lycée.
    Plus tard, à force de connaitre la position des gardes par coeur, je réussissais à le finir 2 fois de suite en mode extreme européen.

    ça me rappel un souvenir… La première fois que j’ai vu le jeu c’était chez un pot… Il avait mis au moins 10 minute pour démarrer le jeu… Il essayait de valider avec X…

  13. MGS 4 est une grosse blague. Le pire de tous les épisodes pour moi. Une sorte de mélange d’un peu de tous les bons truc de chaque jeux dans un pot-pourris spécial fan-boys (et je suis la plus grosse pute de fanboy de MGS). Une fois passé les graphismes assez badant, on a un bon jeu, mais pas un bon MGS.
    MGS 3 est le seul jeu qui m’a mit la larme à l’oeil :'(

    Je fonde de très gros espoir sur Peace walker (dont la démo anglaise arrive le 17/12). Le vrai héros de MGS ce n’est pas snake, qui n’est qu’un pion, mais Big Boss.
    Un podcast sur mgs : Metal Gear – A Series That’s Dying With Each Release?
    http://metalgearscholar.blogspot.com/search/label/No%20Quarter

  14. Je suis pas vraiment d’accord, Snake est un héros de MGS tout comme l’est Big Boss (certe c’est son gosse en quelque sorte mais ça n’empêche).

    Par contre s’il y a bien une scène que je peux pas critiquer dans MGS4, c’est toute la partie “nostalgie” (je ne spoile pas, les connaisseurs comprendront). J’avais la larme à l’oeil franchement et rien que la zic … fin bref, ca tue.

    Maintenant j’aimerais bien que Kojima fasse ZOE3 !

  15. Wraxou a dit :
    Je suis pas vraiment d’accord, Snake est un héros de MGS tout comme l’est Big Boss (certe c’est son gosse en quelque sorte mais ça n’empêche).

    Je dis pas qu’il n’est pas un héros, tout comme raiden, mais que le vrai héros de la saga c’est big boss. Il a quand même bien plus de Charisme et de personnalité que Solid (qui passe son temps à grogner dans le 4).

    Je voudrais tellement que Hideo arrête la license MG, qu’on arrête de faire jouer snake ou BB, le tour de l’histoire a été fait. Mais bon, konami $$$

  16. Rom1 a dit :

    Wraxou a dit :
    Je suis pas vraiment d’accord, Snake est un héros de MGS tout comme l’est Big Boss (certe c’est son gosse en quelque sorte mais ça n’empêche).

    Je dis pas qu’il n’est pas un héros, tout comme raiden, mais que le vrai héros de la saga c’est big boss. Il a quand même bien plus de Charisme et de personnalité que Solid (qui passe son temps à grogner dans le 4).

    Snake a énormément de personnalité dans le 2. Dans le 4 c’est assez spécial, c’est surtout de voir toute la force d’un héros diminuer au cours du jeu qui fout une claque… Pas vraiment lui. Même s’il a une volonté de dingue (la scène du micro onde putain… Tu vas pas me dire que ca le rend pas genial?)

  17. La scène du micro-onde est épique bien sur. La fatigue du héros, le joueur qui s’acharne sur son pad. Mais quand on voit pourquoi on fait ça (amener le robot mkIII), on se dit que snake il sert pas à grand chose et que le robot aurait pu y aller tous seul.
    Mais dans MGS 3, le héros qui pleure, qui se fait dessus, qui abat froidement son mentor, ca fait beaucoup pour un seul homme :'(

  18. Mangeurdenfants a dit :
    Au fait sur PSP ça se passe comment contre Psycho Mantis ?

    Comme sur PS1 quand on a pas une dual shock. Le passage vibration passe à la trappe.

    Petit détail marrant: MGS4 prend en compte les vibration du dualshock lors du passage à la psycho mantis: “Les vibrations sont revenus!” qu’il dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *