[J’ai fini] Dragon Age 2

… Et je l’ai fini il y a loooongtemps. Mais j’avais plein de choses à faire et j’ai laissé ce blog en jachère. Mais pour Dragon Age 2, je veux bien faire l’effort et écrire un article. Car je me suis aperçu que je n’avais encore jamais écrit sur un jeu que j’ai trouvé mauvais. Il est temps de changer ça.

Déjà, pour évacuer toute ma frustration vis-à-vis de Dragon Age 2, je vais commencer par une série de mot violent : nul, à chier, pourri, on s’emmerde, trop long, fin de merde. Une fois ceci fait, nous pouvons parler un peu plus en profondeur de ce monument de la déception.
J’avais déjà fait par de mon scepticisme à propos de DA2 lors de la sortie de la démo. Mais comme j’avais aimé le premier, et particulièrement l’univers, je m’était lancé le challenge de finir la suite. Et autant le dire tout de suite, j’ai vraiment luté pour le terminer. Explication :

*Clic, clic, clic…* Oh il reste un ennemi ! *Clic, clic, clic…

Dragon Age 1, bien que n’étant pas le meilleur des RPG Bioware, avait quand même le mérite d’essayer de nous faire réfléchir durant les combats. Malheureusement le système était encore perfectible, mais il est encore plus malheureux que Dragon Age 2 n’ai pas été une amélioration de ce système. En fait, l’évolution du gameplay de DA se calque parfaitement sur celle de Mass Effect. Plus il y a de jeux, plus c’est bourrin et irréfléchi. On peut aimer ou ne pas aimer, mais ce qui est triste c’est que pour un RPG PC, on ne s’attend pas à ce type de gameplay bien sale qui nous fait cliquer partout. Bref DA2 c’est encore plus la foire à la saucisse que son ainé. Les skills sont surpuissant et il n’est pas difficile d’avoir toujours assez de mana pour balancer des tempêtes électriques à foison. Bref les combats sont finalement inintéressant, car il ne représente aucun challenge. Déjà là, il est dur de se motiver pour continuer à jouer. Mais le scénario va peut-être sauver la mise…

C’est l’histoire d’un mec…

Ce qui est marrant avec DA2, c’est que le scénario nous donne l’eau à la bouche. Apparemment le “hérault”, notre personnage, a fait des trucs de fou ! Et on nous compte donc son histoire pour voir tout ce qu’il a fait. Et on veut vraiment savoir pourquoi on le recherche. Qu’est ce qu’il a donc fait de si dingue ?

On va donc commencer par vivre “les débuts du hérault”. Où, comment il fuit de chez lui pour ensuite se retrouver à devoir tuer des centaines de personnes (pas toutes d’un coup heureusement) juste pour pouvoir se faire une place en ville, dans un taudis. Et puis progressivement, on va tuer encore plus de gens, pour se faire encore plus d’argent et avoir un status… Être de la haute quoi. Qu’on se le dise : autant dans fable (par exemple) ça ne me dérange pas de pouvoir me construire mon ascenseur social à côté du scénario du jeu. Je trouve même ça cool. Mais le fait que le scénario du jeu soit entièrement basé sur ça… Je trouve qu’on atteint un certain point de superficialité. Et même si le jeu essaye de nous faire faire partie intégrante d’une famille et d’une bonne bande de pote, finalement tout ce qui leur importe à tous, ou presque, c’est d’avoir de la thune ou un status… Géniale cette quête épique. Le jeu tente aussi de nous arracher une petite larme en faisant mourir de ci de là certains personnages, mais leurs envies sont tellement vides qu’on a du mal à s’émouvoir, même si l’on est un gentil dans l’âme comme moi. Et pour la quête épique, finalement, quand j’ai cru qu’elle allait ENFIN commencé (après beaucoup, beaucoup, beaucoup TROP de temps de jeu), j’avais fini le jeu. Car finalement vous resterez confinez dans la ville et ses alentours. Et les seules choses que vous ferez seront de faire éclater ou résoudre une guerre civile au sein de cette ville. Et même si la dernière quête a pour conclusion un évènement ayant une forte symbolique dans l’univers de DA, vous n’en verrez pas les conséquences. Bref vous en viendrez à être indifférent de cette “révolution” qui se révèle être une manifestation étudiante plus qu’une révolte. On peut dire ce qu’on veut du scénario du premier DA, mais le fait est qu’au moins, vous faisiez quelque chose d’épique. Une vraie quête. Un truc qui importe. Là… On ne peut pas constater de nos propres yeux les conséquences de tout ce que l’on a fait, et au final ça tue tout. En gros DA2 c’est l’histoire d’un mec qui arrive dans une ville, devient important à coup d’épée, fait tout péter. Fin. Et ça laisse franchement à désirer.

DA2 c’est DA en moins bien, beaucoup moins bien.

Mais tout n’est pas à jeter dans DA2. Les personnages, bien qu’ayant des objectifs personnels un peu pourri, ont un caractère bien distinct et comme dans DA, il sera difficile de faire plaisir à tout le monde en même temps. En d’autres termes, le système de relation entre les personnages est toujours aussi bien. Encore heureux qu’ils n’aient pas repris celui de Mass Effect 2. Mais c’est finalement le seul point positif qui me viens quand je pense à DA2. Et pour finir sur ma déception, voilà en vrac quelques raisons qui ont peu à peu tuées DA2 à mes yeux :

Le fait de ne pas pouvoir gérer l’équipement de nos alliés. Le fait de récupérer automatiquement l’équipement le plus bourrin du jeu. La gestion “inter-personnage” des potions. Les coups de dagues qui font exploser les ennemis. [spoiler]Le fait qu’on entende pas parler de l’enfant de Morrigan.[/spoiler] Le fait qu’on ne fait que naviguer inlassablement dans les mêmes environnements. Le fait que les combats soient si chiant que je n’ai pas envie de recommencer le jeu, bien que je sois sûr qu’il doit y avoir des embranchements sympa dans le scénario. Et j’en passe (car ça fait longtemps que j’ai pas joué au jeu).

Je vais donc conclure comme j’ai commencé : ce jeu n’a pas répondu à mes attentes sur tellement de point qu’il me semble que je peux le qualifier de mauvais (de mon point de vue).

14 commentaires sur “[J’ai fini] Dragon Age 2Ajoutez votre →

  1. Bon déjà que le 1 était sympathique mais pas énormément plus… Je n’ai même pas eu le courage de le prendre et il a l’air d’avoir été aussitôt oublié après sa sortie.

  2. “DA2 c’est DA en moins bien, beaucoup moins bien.”

    Ou encore : C’est pas mauvais mais c’est pas bon.

    Je suis tout à fait d’accord, le 1 était un bon jeu. Le 2 une suite qui manque de saveur.

  3. J’ai bien aimé le 1 sans plus.
    Y’a quoi comme bon RPG sorti ces dernières années? J’ai pas fait Divine Divinity II (le I non plus) ni les Mass Effect.

  4. Waldeck a dit :
    J’ai bien aimé le 1 sans plus.
    Y’a quoi comme bon RPG sorti ces dernières années? J’ai pas fait Divine Divinity II (le I non plus) ni les Mass Effect.

    J’ai entendu beaucoup de bien de Drakensang.
    Je l’ai testé rapidement et ajouté sur ma pile de jeux à faire absolument.

  5. Waldeck a dit :
    J’ai bien aimé le 1 sans plus.
    Y’a quoi comme bon RPG sorti ces dernières années? J’ai pas fait Divine Divinity II (le I non plus) ni les Mass Effect.

    The Witcher 2 est pas mal, même si ce n’est pas réellement RPG, ça l’est déjà plus que Mass Effect 2.

    ChartreuseFlamby a dit :
    Les images ne s’affichent pas chez moi. Je suis le seul ?

    Pas vu de problème pour ma part.

  6. En (A)RPG orienté baston, il y a eu, cette année, le meilleur du genre jamais sorti mais hélas disponible uniquement sur console : Dark Souls.

    Y’a peu de dialogues mais ils sont parfaits, une ambiance absolument démentielle, un univers comme on en a rarement vu et un gameplay de fou furieux. Faut juste aimer mourir souvent.

  7. J’ai aussi entendu parlé de la suite spirituelle de Dark Souls qui est sorti sur XBOX. Apparemment c’est bien hardcore.

    EDIT : Ha en fait c’est Dark Souls qui est la suite de Demon souls, sorti lui sur PS3.

  8. J’ai fait The Witcher II et je n’en garde que très peu de souvenirs.
    Dark Souls, c’est sûr que ça donne furieusement envie de m’acheter une télé et une console.

  9. Dragon Age 1 a quand même une ambiance bien excellente et en difficile, c’était quand même des combats difficiles, ou il fallait un minimum réfléchir. Quand j’ai testé la démo de DA2, j’ai vraiment pas compris vers quoi ils s’étaient orientés… Surtout que c’était bien horrible: Tu était au centre d’un arene et tu cliquais, cliquais cliquais. Pas de pause tactique, pas de vue tactique, pas d’interet, mais une économie. La seule fois ou jouer a une demo m’a retenu d’acheter aveuglement. Mais dire que DA1 est un rpg quelqonque, voir bof, c’est quand même cracher dans une bonne soupe, pas encore déssechée par le temps.

  10. Comme bons RPGs PC je te recommande :

    – Drakensang l’oeil noir

    – Divinity 2 Dragon Knight Saga (au début tu te diras “c’est quoi cette merde” et ensuite tu aimeras)

    – euh… si c’est pas déjà fait Planescape Torment sorti en 1999 je crois. Un des meilleurs sur PC.

    Sur console :

    – Dark Souls (je m’étalerai pas dessus, on va me traiter de fanboy)

  11. DA II, ahah. Quand on pense que c’est Bioware qui a développé ça, on ne peut s’empêcher après l’avoir (difficilement) fini (ou pas) de penser que ce jeu est soit une grosse blague, soit une manifestation flagrante de je-m’en-foutisme de la part de l’éditeur/développeur.

    Tout est trop artificiel dans ce jeu : l’interface fait trop neuve, trop propre et ne colle pas avec le lore. Si le moteur n’est pas mauvais, la direction artistique et le rendu font trop lissés, trop polis, trop vide : c’est pas assez crado, pas assez vieux, pas assez foulli, bref pas crédible. Sans compter que certains perso, lors des dialogues, sont moins expressifs que dans DA I …

    Perso, j’avais commencé en difficulté maxi, quand j’ai vu que les combats ne consistaient qu’en du bashage de NPC en attendant que la nouvelle vague d’ennemis ne pope de nulle part, j’ai tout passé en difficulté mini pour tailler dans le gras et en finir le plus rapidement possible avec cette chose.

  12. Drakensang c’est bien … mais faut pas être un joueur impatient ! c’est le rpg le plus mou du monde je crois les persos se déplacent a 2 a l’heure , certains sorts mettent 1 minute a cast , a coté les vieux jeux bioware , les BG , torment etc c’était survolté , c’est peu dire !

    Sinon pour ceux qui ont pas fait Divinity 2 faut foncer , c’est sans doute un des plus fun , avec des combats hyper speed et tactiques malgrès tout , bourré d’humour , des dialogues interessants , le super mix quoi . Et sinon si vous avez loupé The Wticher 2 là pas d’excuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *