[J’ai (pas) fini]Heroes Of Might And Magic V

Jeux de stratégie peu (pas?) imité. Heroes of might and magic est une série importante dans l’univers “Might and Magic” (Dark Messiah est issu du même univers que Heroes, et en plus, la dernière extension de Heroes 5 lui fait suite chronologiquement ). Je n’ai pas fini le 5 à proprement parlé car le scénario m’est presque inconnu mais j’ai de nombreuses heures de jeu à mon actif en multijoueurs et je suis un grand fan de la série… Donc: un article!

J’ai découvert, avec mes frères, cette série depuis le troisième opus. Elle a depuis bien évolué, en changeant pas mal d’aspect à chaque fois tout en gardant les mêmes bases de gameplay.

Parlons-en de ces bases d’ailleurs. Car malgré le fait que ce soit une grande série, HoMM n’est pas non plus connu de la plupart du grand public. HoMM est un mélange de plusieurs genres. Disons que c’est une espèce de “Total War” dans un univers fantaisiste. Et par dessus ça on peut rajouter la partie RPG qui est très importante. Bref, que fait-on dans HoMM? On commence, la plupart du temps, avec une citée, un héros de niveau 1, et quelques troupes qui ressemble plus à une garde personnelle pour le héros qu’à une véritable armée. Bien sûr on choisit cette ville et ce héros parmi les 8 races (8 avec les extension, 6 sans) que le jeu nous propose. Sachant que chacune des race possède ses propres unités ainsi que ses propres compétences. Chaque jour, votre héros pourra se déplacer sur la carte pour récupérer divers ressources et artefacts qui lui seront bien utiles. Il pourra aussi capturer des bâtiments qui lui fourniront des ressources quotidiennement. Ces ressources permettront au joueur de construire différents bâtiments dans sa cité. Ces bâtiments, eux, lui permettront, selon leur nature, de recruter de nouvelles troupes, d’apprendre de nouveaux sorts, ou de gagner plus d’argent.

Bon jusque là ça reste plutôt simple non (résumé: ressources fait bâtiment, bâtiment fait armée)? Mais détrompez vous! L’âme et le cœur de HoMM se situe dans le combat. Car avoir une superbe ville et une superbe armée, c’est pas pour faire des pâtés. Le combat tient d’ailleurs une grande place dans le jeu car vous n’êtes pas seul au monde. Sur la carte il y a moulte et moulte adversaires, que ce soit des créatures sauvages ou votre adversaire (IA ou humain). Basé sur un système de tour par tour, le système de combat repose sur la tactique. Alors certes, la tactique ne va pas non plus bien loin (en général une unité n’est pas faite pour en tuer une autre), mais savoir toutes les capacités de vos alliés comme de vos ennemis pour prendre la bonne décision: c’est ce que j’appelle de la tactique. Car chaque unité, même les plus faibles, possèdent leur capacité propre. Un vieux péon tout pourri vous rapporte 1 d’or par jour. Avec un bon tas de 1k (voir 2k), ça aide à gérer les finances. Bref chaque unité peux aider, même la plus basique!

Aspect suivant du jeu, et non des moindres: le côté RPG. Votre héros mène vos troupes au combat. Il possède tous pleins de caractéristique (Force, Défence , Point de magie…) qui lui permettent de supporter son armée durant les batailles. Il peut en effet attaquer n’importe quelle unité adversaire. Il peut aussi exécuter différents sorts ou capacités qu’il a appris précédemment. Le mieux dans tout ça c’est que, en gagnant des niveaux il gagne un point dans une caractéristique ainsi qu’une compétence ou une capacité de votre choix. Encore une fois, la gestion du héros durant la bataille sera décisive, car envoyer un sort sur une unité ayant un bouclier contre la magie est loin d’être recommandé si l’on veut gagner. Ajoutons à cela les différents objets magique que vous pouvez chopper au court de votre aventure et finalement on a tous les classiques du bon vieux RPG. Tout ça pour dire qu’avoir un héros capable de balayer toutes les unités du terrain quand le combat ne tourne pas en notre faveur, c’est appréciable.

Bref en combinant la gestion de votre ville, de votre armée, et de votre héros… Vous aurez de quoi faire. Mais qu’est-ce qui rend ce jeu si attractif sur le long terme? Car même si l’histoire reste intéressante, il y a bien un moment où l’on va se retrouver maintes et maintes fois sur la même carte, à faire le même scénario non? Et bien non! Car, comme tous les grands jeux, HoMM possède son (grand) cercle d’aficionados. Et comme tous les tarés un peu trop fan d’un jeu, ils mettent aux points tout et n’importe quoi pour leurs jeux favoris. En plus on leur donne les outils pour faire ce qu’il souhaite car un patch (le 1.3 il me semble) avait accueilli un joli éditeur de carte bien complet (scénario, évènement: tout est compris). Bref s’ensuit la création de la skillwhell, petit outil fait en flash qui permet de visualiser l’arbre des compétences de chaque race, et même de chaque héros. Enfin on en vient à créer carrément de nouvelles unités sur le modèle des existantes. Bref la communauté crée la suite du jeu elle même. Car il faut dire qu’après deux extensions et des patchs allant jusqu’à la version 3.0 pour la dernière extension, Ubi et co on fait ce qu’il fallait faire pour pas que la communauté est l’impression d’être délaissée. A l’heure actuelle vous n’aurez d’ailleurs aucun mal pour trouver une communauté de joueurs et faire quelques parties en ligne.

Mais au fait? ça date de quand ce petit jeu? Car avec les image ci-dessus on peut quand même dire que, même si c’est loin d’être à gerber, c’est pas de la toute première fraicheur non plus… Et bien cela date maintenant de plus de 3 ans. Et pourtant c’est toujours actif! Mais à quand une suite? Et bien ça, personne (ou en tout cas, pas moi) ne peux le dire. Mais ce que je sais, c’est que sa suite spirituelle se jouera Online et par browser. Comment est ce que je sais ça? Je me suis inscrit sur le site de Heroes of Might and Magic Kingdom. Je n’ai malheureusement pas pu participer à la beta pour le moment mais étant en possession d’une version de Heroes of Might and Magic : Complete Edition , je crois avoir droit à un passe.

Bref la série a un futur, même si ce n’est pas le même que ce que l’on attendait, et c’est tout de même ça qui compte!

21 commentaires sur “[J’ai (pas) fini]Heroes Of Might And Magic VAjoutez votre →

  1. Heroes of might and magic est (surement?) la base de tout l’univers “Might and Magic”

    Heu… Non, la base de l’univers Might and Magic c’est, guest what ? Les Might and Magic !

  2. une des séries où j’ai passé le plus d’heure à y jouer, et ce des le premier opus.

    On retrouve vraiment un bonne équilibre entre la gestion, la strat et le RPG, une série indispensable.

  3. Quel bonheur cette série !

    Enfin…

    Le III surtout, c’est le mieux réussi des cinq je pense.

    Le V rebondit sur un IV désastreux parce que trop différent des autres, mais niveau difficulté le III reste quand même la référence.

    Allez finir la campagne principale au plus haut niveau de difficulté… Voire même en reine !

  4. J’y joue depuis le premier et j’adore (sauf le 5).

    Le 4 était en fait pas mal du tout, mais il avait de gros défauts d’équilibre (et aussi les graphismes bizarres) qui ont plombé la partie multiplayer. Perso j’ai énormément apprécié les petits détails comme la caravane ou la taverne où on peut choisir tous les héros de ses alignements.

    Heroes 5, c’est Heroes 3 en 3D, sans aucun des avantages du 4. J’ai participé à la bêta, et j’ai été tellement choqué par le retour en arrière (devoir à nouveau assigner un héros à faire le tour des demeures de monstres, le choix entre seulement deux héros à la taverne) et la seule nouveauté ratée (les batailles rapides qui permettent de ne lancer que des batailles et non des cartes : raté car il n’était possible que de choisir parmi des armées prédéfinies -et déséquilibrées- et non se faire sa petite mixture à partir d’un total de points comme dans les Total War). Sans parler de la direction artistique magnifique mais gâchée par une mauvaise adaptation des illustration d’Olivier Ledroit qui, ingame, se retrouve à ressembler à des plaquettes de cartoon (je crois que c’est parce qu’ils avaient enlevé les bordures en noir), du moteur graphique poussif (pas de low-poly quand on dézoom, du coup ça pompe à mort/rame et présence de memory leaks causant des crash), et surtout du prix des unités/améliorations/bâtiments/héros/etc trop chers ce qui plombait énormément le dynamisme du jeu.
    Sans compter sur Ubisoft qui a fait la sourde oreille à tout ce qu’on rapporté les bêta-testeurs malgré la présence de nombreux Community Managers. La seule chose qu’on avait réussi à faire, c’est les empêcher de protéger le jeu par Starforce.

    Bref, pour moi Heroes 5 était un énorme gâchis.

    Je ne sais pas si les add-on ont arrangé tout ça, je n’avais même pas envie de jouer au jeu complet.
    (P.S. : et la skill wheel est trop obscure ingame, on est obligé de regarder sur des sites pour trouver le chemin vers les spécialités que l’on veut)

  5. Le 4 était super, j’ai bien aimé le fait qu’on puisse deplacer les unités, ca rajoutait pas mal au coté gestion, il etait plus leger mais aussi plus équilibré que heroes 3 (ex les necromanciens trop forts, va y que je te fous une armée de squelettes sans problèmes) et puis l’ambiance et les musiques au top niveau du media toutes époques confondues ca le fait aussi.

    Le 5 je veux même pas savoir qu’il existe.

  6. Ah au contraire le 4 était déséquilibré à cause des génies qui pouvaient invoquer sans problème une armée du monstre le plus puissant d’en face, même si il n’y en avait qu’un exemplaire. Genre tu peux sortir 40 dragons dès le premier tour alors que l’adversaire n’en a aligné qu’un.

    Et aussi ce que les gens n’ont pas aimé (mais moi ça ne m’a pas dérangé) c’est que les héros pouvaient combattre avec les créatures. Au début ils sont trop faible et à la fin trop puissants.

    Ces deux points ont empêché le jeu de rencontrer du succès en multijoueur.

    Et il y avait aussi les graphismes des créatures un peu fades avec une fausse 3D et des déplacements avec une démarche étrange (regarde les héros barbares par exemple).

    Beaucoup de joueurs ne voulaient pas entendre parler du 4.

    A titre personnel, je l’ai bien aimé et il a remplacé le 3 dans mes sessions de jeu. Surtout parce qu’il était très bien pensé hormis ces défauts d’équilibrage.
    Et je n’aimais pas trop le principe des upgrades de créatures (dans le 3, et ils ont gardé ce truc nul dans le 5, comme les tavernes), remplacé dans le 4 par un choix entre deux créatures différentes au moment de la construction des bâtiments.

  7. Bon du coup vaut mieux se lancer dans lequel alors ?

    Mettons que j’ai le 3-4-5 et tous les addons sous la main, je fais quoi ?

    Y a des mods/campagnes incontournables à avoir ?

    Merci. 🙂

  8. Titoine a dit :
    Merci pour l’article.

    C’est un plaisir ^^

    DiDay a dit :
    Bon du coup vaut mieux se lancer dans lequel alors ?
    Mettons que j’ai le 3-4-5 et tous les addons sous la main, je fais quoi ?
    Y a des mods/campagnes incontournables à avoir ?
    Merci. 🙂

    Mods/campagne je peux pas te renseigner… Je me suis bien souvent contenté de partie “de base” à savoir aller défoncer la gueule du mec en face.

    Pour le choix du jeu perso je dirais le 5 (avec tout les addons évidemment), et je vais expliquer pourquoi (je donnerai mon avis vis à vis de la “polémique” comme ça ^^).

    Le 3 est géant. C’est sur, certain et même plus.
    Le 4 je l’avais personnellement bien aimé car pour une fois je trouvais (j’était jeune à l’époque) qu’avoir un guerrier servais enfin à quelque chose. Alors que dans le 3 le guerrier il regarde (selon mes souvenirs).

    Dans le 4 étant donné qu’on peut le diriger sur le champ de bataille ça devenait des monstres et je kiffais ça. A savoir qu’un des avantage du 4 selon moi est de pouvoir déplacer des troupe sans héros sur la carte, ce qui évitait d’incessant aller/retour.

    Après pour le déséquilibre du 4 disons que mes frères et moi n’avons pas fait de “remarque” à l’époque mais le fait est que certaines unité était carrément plus faible que d’autre. Le reste j’ai zappé.

    Dans le 5 le héros n’est plus un surhomme et ne se déplace plus mais les guerrier font des sorts et peuvent attaquer à la main… Bon la magie reste quand même un atout de poids mais le déséquilibre mage/guerrier est comblé comparé au 3 je trouve. Ensuite les addons (ou patch je sais plus) du 5 mettent en place les caravanes… Un oubli qui, c’est vrai, je me rappel, nous avait fait braire mes frères et moi. Le 5 est en fait une sorte de “fusions” entre le 3 et le 4 ensuite. Par exemple les unités améliorées. Ici on a un système qui permet de choisir 2 sortes de créatures améliorées, en fonction de ce que l’on préfère. Par exemple un cornu enflammer pourra exploser alors que l’autre aura la capacité bond (et il y a aussi pas mal de différence de carac). Ça me rappel un peu le système du 4, je crois, dans lequel on devait choisir entre deux sorte d’unité pour chaque niveau. Sauf que là, contrairement au 4, on peu changer à tout moment de “style” pour ses unités upgradé, ce que je trouve bien sympa

    Après c’est vrai que le trois j’ai passé des millions d’heures dessus… Mais le 5 aussi… Le 4 moins en revanche… Donc même si j’ai aimé c’est vrai que le 4 est peut être à sauter.

    Mais je dirais que le 5 est vraiment bon, peut être aussi bon que le trois, malgré tout les défaut énoncé par rgk (comme le fait que le jeu lag quand on dézoom… C’est insupportable.. Faut une config actuelle pour le faire tourné sans aucun lag limite.) Après je suis pas d’accord avec lui sur le système d’upgrade que je trouve vraiment sympa avec l’intégration de deux genre d’upgrade… ça permet de donner un “style” à son armé, c’est sympatoche.

    JiHeM a dit :

    Heroes of might and magic est (surement?) la base de tout l’univers “Might and Magic”

    Heu… Non, la base de l’univers Might and Magic c’est, guest what ? Les Might and Magic !

    Forcément… Je modifie ça! ^^

  9. Ce que je n’aime pas avec les upgrades c’est le prix qui n’est pas justifié (tout est trop cher dans Heroes 5, alourdissant le rythme des attaques vu qu’on passe pas mal de temps à ne rien faire d’autre qu’attendre de pouvoir acheter des troupes). Et que l’achat de l’upgrade ne se répercute pas automatiquement sur toutes les créatures et qu’on se retrouve à devoir ramener des créatures normales pour les upgrader.

    Pour le déplacement sans héros des unités du 4 clair que c’était bien, dans le 5 du coup on fait beaucoup d’aller-retours. C’est cool si au moins ils ont rajouté la caravane dans les add-ons!

    Après par rapport aux campagnes, perso je n’y joue quasiment pas, mais j’avoue que celle du 5 est un peu plus dynamique que les autres au niveau de la façon de raconter l’histoire.
    Le meilleur moyen de savourer un Heroes est en hot-seat à plusieurs sur un même ordinateur, vu que c’est un jeu au tour par tour 🙂

    Les simples maps de scénario libre (cad hors campagne)/multi suffisent pour s’éclater pendant des dizaines d’heures seul ou à plusieurs.

    Quand au choix de par quel Heroes commencer je serai bien incapable de le dire…
    Je ne sais pas si le 3 est compatible avec les ordis de maintenant, mais il vaut le coup rien que pour son ambiance et ses châteaux. (L’add-on The Shadow of Death est le dernier et fonctionne en stand-alone) Puis le 5 pour ne pas se faire gâcher l’expérience en connaissant les évolutions du 4.

    Sinon dans le même genre que Heroes, il y a la série des Disciples (mais les armées sont très différentes, ce sont des petites troupes de quelques créatures et les unités gagnent de l’xp/des niveaux avant de se transformer en version supérieure). Beaucoup moins riche que Heroes, mais une expérience très sympathique.

  10. DiDay a dit :
    Allez je me lance dans le 5 on verra bien.
    Merci pour avoir donné envie de découvrir. 🙂

    C’est un plaisir. Normalement tu devrais pas mal t’amuser avec la campagne du 5 qui effectivement est bien mieux que celles des épisodes antérieur.

    rgk a dit :
    Le meilleur moyen de savourer un Heroes est en hot-seat à plusieurs sur un même ordinateur, vu que c’est un jeu au tour par tour 🙂

    Voilà. Tout est dit ^^.
    Après le mode lan de heroes 5 avec hamachi pour jouer sur le net est pas mal (quand on est loin des ennemis ou des allier tout le monde joue en même temps pour aller plus vite) mais rien ne vaut le contact humain.

    Pour Heroes 3 je vais l’installer vite fait sur mon windobe 7 pour voir de quoi il en retourne (mais je préviens ce sera la version de la complete edition d’heroes)

    EDIT:
    Que de vieux souvenir en installant Heroes3! Malheureusement ce ne fut pas couronné de succès car le jeu préviens dès le dépars que sans le service pack 4 de windobe NT et directX6 ça risque de foiré… Bon… Le fait est que direct X je pense que ça aurait pu marcher… Il apparait qu’un dll manque pour lancer le jeu ainsi que pour installer la dernière extension… J’ai chercher un chouilla mais tout les liens que j’ai trouvé sont mort… Donc windobe c’est naze… Mais ça on apprend rien.

    Au passage: le 1 tourne niquel… Pas un lag! ^^

  11. Ouf, vouloir rejouer au 1 c’est du suicide 🙂 Des personnages grands comme des montagnes et tout dégueu. Et encore j’en étais dégouté quand je n’avais que le 3ème. Alors maintenant…

  12. Ayant commencé par le 1 je n’ai pas ce problème 🙂

    A l’époque j’y jouais même sur un portable 120 Mhz avec mes cousines !
    Le pire c’est les bruitages (genre le centaure quand il se fait toucher).

    Edit : nan en fait je n’ai pas essayé sur un ordi récent avec une haute résolution, et là c’est vrai que ça doit faire pleurer les yeux

  13. Je confirme, ça fait pleurer.
    En plus bizarrement il veut pas “maintenir” une haute résolution (enfin… Haute… 1200*1024…)

    J’ai pas pu aprécier le son par contre: il passe pas sur ma machine.

  14. @Delva: Ouais… Intaller un windobe sur un windobe. Vicieux mais ça marcherais en effet. Mais bon… Après tout moi c’était juste pour voir si ça fonctionnait ou pas pour DiDay… Maintenant on sait que, de base, non. ^^

  15. ouai c’est pour ça que windows xp virtual mode est fournit avec win7 😀 pour eviter ce genre de merde , faudra que je test d’ailleurs, même si pour revenir au sujet j’ai beaucoup aimé le 4.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *