[J’ai fini] Final Fantasy VII

Final Fantasy VII. Jeux mythique s’il en est, je ne l’ai fini il n’y a pourtant que un an. Et pour faire simple, on peut reconnaitre les jeux légendaires quand on peut les découvrir des années après leur sorti, et les trouvé tout de même génial. Bref un jeu légendaire, c’est un jeu qui survit malgré le temps qui passe.

Avant toute chose, je sais que tout jeu ne serais-ce qu’un peu mythique a son lot de fans absolue. Mais je vous demande tout de même d’éviter tout troll vraiment trop chiant. D’avance, merci

Pour ceux qui se rappelle de mon article sur Final Fantasy VIII vous savez que le 7 n‘est pas mon FF préféré. Mais ne faisant pas partie de la catégorie de personne qui ne peut aimer qu’un seul FF de leur vie j’ai tout de même fortement apprécié cet épisode.

Alors, techniquement tout d’abord. Je sais, faire un constat technique d’un jeu aussi vieux et surtout d’un jeu auquel j’ai joué la première fois sur PS3 (fossé technique bien présent) c’est stupide. Donc dire que les graphisme des personnages, que ce soit hors ou en combat est totalement inutile. En revanche, on peut saluer les décors réalisés par Squaresoft. Car on reconnait bien le même style que pour le 8 et le 9 et tout ce que l’on peut dire c’est que les décors n’ont presque rien à envier à ces deux derniers. Donc, chapeau bas à squaresoft qui a réussi à poser des décors de qualité pour leur premier FF en 3D.

Viens la partie gameplay ensuite. Le système de combat reste sur l’ATB. Bien éprouvé, ce système reste finalement du classique pour FF mais terriblement efficace. Donnant du dynamisme ainsi que du stress lors des combats c’est juste au poil. Viens ensuite la partie “spécifique” de FF7. À savoir son système de magies et de compétences, qui comme la plupart des FF, se démarque de son prédécesseur.

Dans cet épisode, tout (ou presque) se situera au niveau des materias. Ses pierres, rempli de la force de la planète, donne des capacités à nos héros ainsi que des magies mais elles peuvent aussi servir de boost de caractéristiques. Bref les matérias ont de multiples fonctionnalités et c’est en les encastrant dans l’équipement de nos personnages que nous pourrons les doter des capacités voulu. Ce système possède de nombreux points positifs, ou tout du moins, que j’apprécie. Tout d’abord c’est un système évolutif. Les matérias montant de niveau avec le temps (par ailleurs certaines armes accélère ou ralentisse ce processus) elles gagnent en efficacité et on passera parfois des heures à monter ses matéria de niveau plus que ses persos finalement. Ensuite, et encore une fois, ceux qui ont lu mon article sur FF 8 savent que j’apprécie ça, via ce système, on est libre. Chaque perso peut être mage, un bourrin, ou tout simplement hétéroclite. Et ça, c’est tout simplement géniale. Car chaque perso, qui possède sa propre arme et son propre caractère, peut aussi êtres façonné de nos mains. Et n’est-ce pas un des points primordiaux d’un RPG? Bref un système qui reste, à mes yeux, un des meilleurs de tous les FF.

Autre point à ne pas négliger: la musique. Comme à son habitude Uematsu signe des compositions de hautes volées. Après, mon avis reste le même. Uematsu c’est amélioré avec le temps. Plus le temps a passé plus il y avait de morceau totalement incontournable dans les FF. C’est pour cela que je mets le 10 en tête, car il y a vraiment trop de morceau qui nous prennent aux tripes. Mais le 7 n‘est pas en reste non plus… Et comme on ne peut pas en parler sans s’en passer: on en écoute!

Passons ensuite aux points de ce FF qui m’ont déçu, car il y en a. Tout d’abord, le point qui m’a le plus mis les nerf: le level design. Alors, certes les décors sont beaux, mais Squaresoft n’à pas dû réfléchir assez sur la manière de composer ses niveaux pour que l’on sache où l’on peut marcher ou pas. Car, si se plaindre pour des niveaux, comme certaines cavernes, dans lesquels il est normal de se perdre et de ne pas savoir où aller serait stupide, ne pas voir où l’on peut marcher en plein Midgard, ça c’est moche. Combien de temps est-je passé vers une espèce de grue sans me rendre compte qu’on pouvait lui marcher dessus (ou un truc du genre)? À vrai dire je ne sais plus. Mais ce que je sais, c’est que, au moment où j’ai trouvé le passage, j’avais seulement envie de me mordre les parties génitales. Alors, certain d’entre vous diront surement que j’aurais le faire au lieu de vous dire ça. Et je ne sais pas si le fait que j’ai joué au jeu en 2008 est influencé mon jugement sur ce point, mais le fait est que, des fois, les décors, bien que joliment réalisé, ne sont pas clairs

Autre point négatif, la fin de l’histoire (histoire dont je parlerais plus amplement tout de suite après). Trop “raccourcis” à mon gout. Car, ou j’ai loupé des choses, ou alors il y a quand même quelques trous dans le scénario. Je vous invite d’ailleurs à réagir sur ce point. ATENTION PETIT SPOIL: [spoiler]Dites moi si, dans le jeu, on parle oui ou non de ce qui est arrivé à Cloud lors des expériences du professeur Hojo. Est ce que l’on sait ce qui c’est passé entre le jeu et les évènement de Nibelheim? Car si on le devine presque, je ne crois pas avoir vu cela marqué dans le jeu…[/spoiler]

Dernier point sur le jeu lui-même: l’histoire et l’univers de ce FF7. Point lui aussi primordial d’un RPG, ce jeu peu vraiment être classé dans les références des RPG japonais pour ce qui est de la qualité de tous les personnages. Car, dans FF7 chaques persos possède son histoire propre. Une histoire qui est souvent assez poignante d’ailleurs. On peut aussi noter que les personnages optionnel on, eux aussi, une histoire bien construite et assez émouvante. D’ailleurs, vivre leurs histoires est aussi optionnel que les posséder dans son équipe. L’histoire principale est, elle aussi, bien travaillé. Il s’agit en fait un peu de l’histoire personnel de Cloud, le grand héros du jeu. À travers les déboires de la planète on apprendra son histoire et on cherchera avec lui sa propre identité. Car au-delà de toute considération de gameplay, c’est une réelle remise en question du “soi” dont il s’agit dans FF7. Et je dis ça sans vouloir être trop “philosophe”. On sera, par moment, aussi troublé que Cloud par les évènements et faits qui se contredisent devant nos yeux. Et ça, c’est fort. (A noté que j’avais aussi vu très succinctement quelques passages de Crisis Core, d’où le fait que j’étais encore plus perturbé que la normale)

Bref j’ai adoré ce Final Fantasy en l’ayant commencé en 2008. Je pense que ça suffit pour dire qu’il vaut bien les mérites qu’on lui accorde et ce sans avoir de nostalgie. Pour finir, petite vidéo d’un “faux” trailer que Sony avait présenté pour mettre en route la PS3 devant publique. Le petit trailer c’est en fait plan pour la scène d’intro du jeu, au graphisme près. Certains avaient bavé, d’autre pleuré, mais le fait est que la musique et l’ambiance de cette scène cinématique était exactement les mêmes que celles du jeu original, et c’est pour ça que ce trailer déglingue tout.

Et parce que faire deux fois la même intro ne suffi pas, rendez vous à la huitième minutes:

Vous aurez remarqué que je parle très peu (voir pas) des autres jeux dérivés de l’univers. Cela s’explique pour deux raisons. La première c’est que je n’en ai pas fini un seul. Et la deuxième c’est que je crois savoir que ça n’apporte pas vraiment beaucoup d’eau au moulin, à par peut être pour les gens ultra passionnés par l’univers.

33 commentaires sur “[J’ai fini] Final Fantasy VIIAjoutez votre →

  1. Pour ton spoil je ne peux que te conseiller Final Fantasy Crisis Core sur PSP, qui explique pas mal de des choses. Et qui complete allégrement l’histoire du 7.

    Bien vu la vidéo de fin de crisis core, une des plus émouvantes qu’il m’a été donné de voir… tout les fans du 7 ont versé une larme sur cette vidéo…

  2. Non seulement ce dont tu parles dans ton spoil n’est pas directement explicité dans le jeu d’origine, mais en plus la traduction française épouvantable finit de tuer le peu d’intérêt qu’on pouvait avoir pour ce point de l’histoire. Le background de Cloud, si on s’en tient au FF7 de base, est strictement incompréhensible. Je ne connais pas une seule personne, un seul fan ayant fini le jeu en VF capable de m’expliquer exactement ce qui est arrivé à Cloud sans toucher à Last Order ou Core Crisis. C’est un des points noirs du jeu.

  3. Je ne suis pas fan des univers japoniais de Final Fantasy, ni des RPG d’ailleurs, mais j’avais quand même testé ce Final Fantasy 7 à l’époque puisque tout le monde trouvait ça génial.

    Après quelques heures de jeu, un moment j’ai du me taper un chemin-couloir pour rejoindre un donjon ou une ville, je ne sais plus. Je ne pouvais pas avancer de 10 mètres sans me taper un combat répétitif contre un monstre quelconque, avec le putain de loading au passage. Au bout de très longues minutes, j’ai fini par en voir le bout. Je me suis alors rendu compte que j’avais besoin d’une clé (ou un objet équivalent) pour continuer à progresser, clé qui se trouvait précisément d’où je venais, de l’autre côté du couloir. J’ai éteint la console et je n’ai jamais rejoué à Final Fantasy…

    Bref, tout ça pour dire que le phénomène Final Fantasy est un truc qui m’échappe depuis toujours, ne serait-ce qu’au niveau du gameplay. Pourtant je suis très ouvert aux différents styles de jeu mais là ce n’est vraiment pas mon truc.

  4. @Naudec: T’en fait pas c’est totalement compréhensible. Le RPG jap c’est super statique de base… Disons qu’il faut accrocher quoi… Après quand c’est pas ton genre, c’est pas ton genre. Mais au moins t’a le mérite d’avoir essayé.

    @Vahron: Okayyyyyyyyyy. Donc c’est normale que j’ai trouvé ça “flou”. Bon ben heureusement que j’ai vu last order et que j’ai joué vite fait à crisis core quoi… Mais c’est quand même dingue ce “flou artistique” laissé par la VF…

  5. Je rejoins Naudec sur le gameplay. A l’époque où j’avais essayé FF7 je venais de finir Grandia 2 sur Dreamcast, le système de combat était tellement plus lourd/chiant/pénible que je n’ai dus faire que les 3 premières heures de jeu.

    Je suis d’accord pour le côté mythique : graphismes (à l’époque), ambiance, musiques, scénario OK. Mais par contre gameplay non, arrêtez s’il vous plait de le mettre sur un piédestal de ce côté là.

  6. NON NON NON ET NON

    bon je m’explique.

    Ce FF est encencé par les fanbois, mais si t’avais commencé par le 4 comme un grand tu te serais rendu compte que cet episode est le plus faible de la serie.

    Le 8 est superieur : il assume son coté niais
    le 9 est superieur : un univers travaillé, retour a l’ambiance steampunk des anciens ff.

    Pourquoi il l’est si apprecié par les kikoolols de la generation psx? “parce que c’est mon 1er RPGGGGGGGGGLOOOOOOOOL”

  7. GrOCam a dit :
    NON NON NON ET NON
    bon je m’explique.
    Ce FF est encencé par les fanbois, mais si t’avais commencé par le 4 comme un grand tu te serais rendu compte que cet episode est le plus faible de la serie.
    Le 8 est superieur : il assume son coté niais
    le 9 est superieur : un univers travaillé, retour a l’ambiance steampunk des anciens ff.
    Pourquoi il l’est si apprecié par les kikoolols de la generation psx? “parce que c’est mon 1er RPGGGGGGGGGLOOOOOOOOL”

    Tout d’abord: c’est gentil de s’expliquer ^^

    Sinon: T’es gentil mais du haut de mes 20 ans commencer par le 4 ça me parait un peu chaud… Je sais même pas si je savais lire à l’époque où il est sorti. Donc je ne suis pas “un grand” comme tu dit. Après que tu aime pas le 7 je veux bien.

    Le 9 je l’adore aussi même si (oui mon père, j’ai pêché) je ne l’ai jamais fini faute de motivation pour faire XP les persos. Mais je suis d’accord avec toi l’univers en général (musiques, lieux, tout le barda) est peut être le plus travaillé de tout les FF auquel j’ai joué (7 sur 11 à l’heure actuelle).
    Le 8 je l’aime pour plein de raisons que j’ai déjà expliqué et aussi car c’est mon premier FF (et non pas RPG) et que ça marque (je te ferais pas l’affront de mettre “LOOOOOOL”)

    Après que le 7 soit le plus faible de la série j’en ai pas grand chose à faire… Le fait est que quand j’y ai joué je me suis dit qu’il était vraiment bon. Et c’est tout. Après c’est lui qui, comme tu dit, à fait découvrir le RPG nippon en Europe et plein de monde le surestime peut être à cause de ça (quand on voit les dégâts de la VF apparemment… Il est surestimé pour le scénar au final car on y a eu droit avec des trous…).

    Mais le fait est qu’il est mythique. Que tu le veuille ou non c’est le FF bichonné par la grande majorité du grand publique, et la preuve en est (à mon grand regret) que il y a eu moulte produit dérivé (jeux, film etc…) pour ce FF contrairement aux autres.

  8. “que il y a eu moulte produit dérivé”

    . la base meme de la preuve d’un succes commercial.
    c’etait le 1er FF a sortir en Europe et de surcroit sur psx, donc forcement on va produire des goodies pour la masse afin d’etre le plus effectif possible niveau profits.

    C’est de loin l’histoire la plus penible du moins dans la 2eme partie apres la mort de qui vous savez il est beaucoup moins mature que le 6, au dela de ca c’est le FF le plus court de la génération 16-32 bits (fini en 30h) les personnages sont pour la plupart baclés, la VF est terriblement catastrophique.

    Il est pas mauvais en soi, je pense le refaire un de ces 4 sur le PSN et sans déplaisir, mais a son époque il m’a énormément decu, malgré les éloges qu’il bénéficiait a l’époque.

  9. le 7 c’est surtout un épisode qui à vexé les fanboys accroché à leur rpg d’un style bien précis … forcément, le 7 est plus simple et très différent des autres.
    Perso je le trouvais même innovant (marre de manger des clones rpg fait sous rpg maker juste parce que c’est une licence mythique) et très sympa !

    après, je troll un peu mais à CHAQUE fois qu’on parle de FF7, il y a toujours quelqu’un pour arriver et te dire que le 6 est mieux (le 6 est très bon, mais c’est une question de gouts) et que le 8 déchire (à mes yeux, le 8 c’est un peu le alexandra lederman du rpg).

    PS : je lance pas un débat, je donne mon avis, je vais pas repasser par ici pour me battre. J’ai juste l’impression de lire A CHAQUE FOIS les mêmes commentaires sur ce jeu. Comme si quelqu’un qui disait “j’aime doom 3” sur nofrag se faisait systématiquement reprendre parce que doom 1 était mieux.
    Non, doom 1 EST pourri. En y jouant à l’époque il était incroyable mais maintenant, sans la partie nostalgie, il est simplement naze.

  10. @Caroline: Oui faire un article sur un FF est un nid à troll. Je le sais mais j’assume. Après comme tu le dit, tout est une question de gout. Et pour le pas débat Doom 3/Doom 1 c’est vrai que tu a raison pour des jeux se basant bien plus sur le gameplay que les FF…Après les FF le gameplay est loin de faire tout le jeu… Mais bon.
    Sinon qu’est ce que tu veux dire par:”le 8 c’est un peu le alexandra lederman du rpg”? Je suis pas un spécialiste d’équitation… XD

    @GroCam: Je suis a peu près tout à fait d’accord avec toi. Je dirais juste que j’estime un peu plus FF7 que toi. Mais sinon on est d’accord. Mais je crois savoir que FF7 qui possède une petite histoire mais pas mal de truc à coté quand même (comme tous me direz vous mais bon… ça rentre en compte dans la durée de vie ^^)

  11. Caroline a dit :
    le 7 c’est surtout un épisode qui à vexé les fanboys accroché à leur rpg d’un style bien précis … forcément, le 7 est plus simple et très différent des autres.
    Perso je le trouvais même innovant (marre de manger des clones rpg fait sous rpg maker juste parce que c’est une licence mythique) et très sympa !
    après, je troll un peu mais à CHAQUE fois qu’on parle de FF7, il y a toujours quelqu’un pour arriver et te dire que le 6 est mieux (le 6 est très bon, mais c’est une question de gouts) et que le 8 déchire (à mes yeux, le 8 c’est un peu le alexandra lederman du rpg).
    PS : je lance pas un débat, je donne mon avis, je vais pas repasser par ici pour me battre. J’ai juste l’impression de lire A CHAQUE FOIS les mêmes commentaires sur ce jeu. Comme si quelqu’un qui disait “j’aime doom 3″ sur nofrag se faisait systématiquement reprendre parce que doom 1 était mieux.
    Non, doom 1 EST pourri. En y jouant à l’époque il était incroyable mais maintenant, sans la partie nostalgie, il est simplement naze.

    Je suis d’accord avec toi pour le fait que ça ne sert à rien de débattre, surtout pour un jeu comme FF qui implique beaucoup de subjectivité.
    Par exemple dans mon cas, je l’adore juste parce qu’il m’a fait rêvé… Comment argumenter dans ce cas là?

  12. Chaka a dit :
    Le 8 est bien mieux.

    Agree.
    Le 7 c’est juste la bible des Emo Kids, totalement surfait tout ça parce qu’on fait mourir un personnage jouable.
    ( Ceci n’est pas un troll mais un avis subjectif )

  13. XII > VI > X > IX > VIII > IV > V > VII

    A peu près.

    Et FF7, comme le dit Gro, il est considéré comme étant “légendaire” par les horde de gamins dont c’était le premier jRPG (en 3D, qui plus est), alors que pour tout les gens qui jouaient déjà à FF avant çà, c’était un putain de bon en arrière sur quasiment tout les niveaux.

    J’ai voulu le refaire y’a pas longtemps, pour voir comment il se portait après une bonne dizaine d’années, et c’était vraiment pas glorieux. Le seul bon souvenir finalement, c’est les musiques, mais c’est mon coté fanboy de Uematsu qui veut çà.

    En cadeau bonus, une review bien aigrie comme j’aime.

  14. “Non, doom 1 EST pourri. En y jouant à l’époque il était incroyable mais maintenant, sans la partie nostalgie, il est simplement naze.”

    Caroline tu es FOU

    J’ai filé la manette a un pote qui ne connaissait pas les jeux videos, je lui fous doom sur XBLA. et la je me prends dans l’envie irresistible de lui piquer le pad – ouais Doom c’est un des tres rares jeux indémodables parce que le gameplay est simple, nerveux, efficace et que le shotgun il dechire tout.

    (je suis un horrible intégriste des jv)

  15. Pour pas rentrer dans le débat inutile de quel FF est le mieux, que le VII est génial meilleur jeu au monde ou au contraire pourri que pour fanboyz prépubère, je vais plutot parler du coté obscure de l’histoire.

    En fait la partie sombre de l’histoire (qu’est Cloud réellement? que lui est-il arrivé après l’incident à Nibelheim?) est révélée déjà dans le jeu, mais en caché/bonus : tout à la fin du jeu, avant d’aller voir Sephiroth dans son cratère, il faut retourner au laboratoire secret au sous sol du manoir Nibelheim. On aura un flash back qui nous expliquera cette partie de l’histoire (enfin, expliquer du mieux que peut la version française). Cette partie est reprise + ou – entièrement dans l’OAV Last Orders (bonus animé de Advent Children).

    Concrètement, celà raconte (spoilers) que Cloud n’était absolument pas un Soldat 1ere classe, contrairement à Zack ou Sephiroth. Il est bien originaire de Nibelheim et connaissait Tifa dans son enfance. Il a accompagné Zack (qui était un ami d’armée) et Sephi (qu’il vénérait) pendant la mission de Nibelheim mais en se cachant dans son masque de simple soldat, ne voulant pas être reconnu par les siens, honteux de n’être que “simple soldat”. Après que Sephi pète son cable et tue tout le monde, il s’est dévoilé et a essayé de le blesser (Sephi tombe dans la rivière Mako) au prix d’une blessure grave. La Shinra arrive et Hojo récupère Zack et Cloud très blessés et s’amuse à faire des expériences sur eux : injection de Mako et de cellules de Jenova (dans le labo du manoir Nibelheim). Zack étant 1ere classe récupère vite et s’enfui avec Cloud sur qui le traitement à laisser complétement amorphe, un légume.
    Mais la Shinra, et notamment les Turks, poursuivent les deux fuyards et les rattrapent aux portes de Midgar. Zack y est tué et Cloud laisser pour mort (à cause de son côté légume). Peu après, Tifa rencontre Cloud et le reconnait. C’est alors que les cellules de Jenova au sein de Cloud parasite sa mémoire et mélange les souvenirs de Cloud, de Tifa, mais aussi ceux de Zack (et ceux que Cloud avait de lui car il “fantasmait” sur la position de Soldat 1ère classe). Cloud est alors persuadé d’avoir été Soldat 1ère classe et d’avoir vécu les événements de Nibelheim du point de vue de Zack (d’où la photo où il n’est en réalité pas dessus). D’où aussi les nombreuses ressemblances entre Cloud et Zack (Aeris, qui par coincidence avait été la petite amie de Zack, avoue que Cloud lui ressemblait un peu dans sa manière d’être).

    Ce passage est essentiel pour comprendre parfaitement de nombreux points de l’histoire (les incohérences, et surtout que Cloud n’est pas qu’un simple clone de Sephiroth).

  16. Final Fantasy VII est mon premier RPG console (enfin, j’avais joué à Secret of Mana et Illusion of Time avant, mais pas chez moi et quelques heures seulement). A l’époque c’était une claque graphique : joueur PC pur et dur, j’avais emprunté une PSX juste pour ce jeu, c’est pour dire.

    Alors forcément, un premier amour, on en garde un souvenir biaisé, mais FFVII reste pour moi mon RPG jap’ favori (même si depuis j’ai joué à une tonne de RPG console). La profondeur du jeu était exceptionnelle, le scénario m’avait retourné (même si des points restaient obscurs faute à la traduction, cependant j’avais bien compris l’histoire tel que Deadern la raconte).

    Depuis, j’ai joué à la plupart des FF, et je comprend qu’à chaque fois des “débats” (/troll) aient lieu : chaque FF (à partir du IV, et excepté le X-2) à le potentiel d’avoir marqué sa génération. Même le XII est exceptionnel, pourtant décrié par les fans à cause de son système de combat (pourtant dynamique) et, certes, des deux protagonistes principaux (Vaan et Penelo) pas charismatiques (au contraire des personnages secondaires particulièrement étoffés).

    Bref, j’ai l’impression que depuis trois ou quatre ans, il est devenu honteux d’aimer FFVII, et très hype d’adorer le VI ou le IV. Moi j’les aime presque tous, mais c’est FFVII qui continuera de me faire rêver : tant pis si mon jugement a été biaisé par la claque graphique, ou tout simplement par la découverte du genre.

  17. c’est amusant, dés que ça parle de FF7 ça ne peut s’empêcher de troller.

    pour la question du spoiler, tu trouve des explications dans crisis Core et Before Crisis. masi aussi en jeu, (en explorant les villes par la suite par exemple, tu as des infos dans nibelheim si tu revient a la fin avec le bon groupe (

    de mon coté, j’ai fais pas mal de rpg Avant FF7 (wild arms, FF4-5-6, les secrets/legends of mana….) mais le 7 S’est imposé en maitre a peine 2 minutes après le lancement (bonsang, cette intro !)un univers Vraiment particulier, musique terrible, perso interessant (même si clad mennerve)

    pour quaigy, GrOCam, et autre minable du genre. c’est pas parce que vous aimez pas le jeu qu’il faut insulter les fans hein, ça vous donnera juste l’air ridicule, même si en tapant ça tu dois avoir l’impression d’avoir un gros kiki tout dur, ça t’aide pas a rendre credible. (aucune offence hein, je nourris juste un peu les trolls)

  18. GrOCam a dit :
    Conardson tu as fait xenogears, skies of arcadia et cie? tu dis en avoir fait une tonne faut que tu jettes un oeil sur les incontournables.

    ‘Tain faut absolument que je fasse un article sur Skyes! Mais d’abors faut que je le re-tate car ça fait un bail que j’y ai pas touché…

    Rati a dit :
    c’est amusant, dés que ça parle de FF7 ça ne peut s’empêcher de troller.

    Je pense que tu peux carrément enlever le “7” de ta phrase ^^ mais t’a tout à fait raison.

    Bon pour conclure (enfin c’est pas une vrai conclusion mais…), comme tout le monde le savait déjà, apprécier le jeu ou pas est un affaire de gout.
    Comme tout les FF le 7 fait polémique… Polémique qui sera d’ailleurs jamais résolue.
    Le XIII Fait de même alors qu’il n’est même pas sorti alors bon…

  19. Foine a dit :

    GrOCam a dit :
    Conardson tu as fait xenogears, skies of arcadia et cie? tu dis en avoir fait une tonne faut que tu jettes un oeil sur les incontournables.

    ‘Tain faut absolument que je fasse un article sur Skyes! Mais d’abors faut que je le re-tate car ça fait un bail que j’y ai pas touché…

    ho bonsang, Sky of arcadia. C’est quand j’ai eu ce jeu devant moi que j’ai su que je regreterai jamais d’avoir acheté une Dreamcast :p

    faut que je me retrouve ça en emulateur 😮

    Rati a dit :
    c’est amusant, dés que ça parle de FF7 ça ne peut s’empêcher de troller.

    Je pense que tu peux carrément enlever le “7″ de ta phrase ^^ mais t’a tout à fait raison.
    Bon pour conclure (enfin c’est pas une vrai conclusion mais…), comme tout le monde le savait déjà, apprécier le jeu ou pas est un affaire de gout.
    Comme tout les FF le 7 fait polémique… Polémique qui sera d’ailleurs jamais résolue.
    Le XIII Fait de même alors qu’il n’est même pas sorti alors bon…

    ouai c’est pas faux mais 7, 12 et 13 ont droit a plus de polemiques gratuites que les autres ^^

  20. pourquoi ça me dit :

    “Vous n’êtes pas autorisé à éditer ce commentaire, soit parce que vous ne l’avez pas écrit, soit parce que la limite d’édition de 240 minutes est dépassée.”

    quand je veux editer mes post qui ont moins d’une heure ? :/

    Foine: Aucune idée j’ai rien désactivé… Par contre moi je peux les éditer ^^.

  21. pour quaigy, GrOCam, et autre minable du genre. c’est pas parce que vous blablablabla
    “aucune offence hein”

    nooooooon a peine.

    kikoolol et fanboi c’est une insulte, bah j’en apprends tous les jours ici avec les nouveaux users du cybermediavideoludique

    Conardson, ah si tu les a fait et que tu preferes ff7, c’est que c’est la nostalgie qui te fait preferer le 7, je peux rien du coup.

  22. @GroCam : si tu le pense, soit, mais c’est ton opinion; mais jusqu’à preuve du contraire tu n’as pas la vérité absolue.

    Il n’y a pas de consensus à avoir sur le “meilleur” RPG jap’, c’est aussi stupide que dire que tel film ou tel album est le meilleur : tout est une question de ressenti, personne n’a raison ou tord, et comme tu le dis si bien : “je ne peux rien pour toi”, si tu n’arrives pas à appréhender cela.

  23. Je sais pas y a une tetrachiée de joueurs de jrpgs qui m’ont convaincu qu’il y avait des titres bien meilleurs que la serie des FF.

    C’est une serie initiatique on pourrait dire, mais j’ai pas de vérité absolue je me base sur l’avis des amateurs et autres (ceux qui ont du gout notamment cf. lien sur le post de quaigy) et de mon ressenti perso + experience, je mélange et hop.

    La formule magique apparait

  24. je voulais profiter de ce message pour m’excuser auprès des fans de doom 1 (et nous sommes nombreux) car non, je ne pensais pas ce que j’ai dit mais avais besoin d’un exemple choc.
    Pour tout ceux là que j’ai choqué (et j’en fais partie), je vous présente mes sincères excuses et vous annonce mon retrait de la vie politique.

  25. GrOCam a dit :
    “Non, doom 1 EST pourri. En y jouant à l’époque il était incroyable mais maintenant, sans la partie nostalgie, il est simplement naze.”
    Caroline tu es FOU
    J’ai filé la manette a un pote qui ne connaissait pas les jeux videos, je lui fous doom sur XBLA. et la je me prends dans l’envie irresistible de lui piquer le pad – ouais Doom c’est un des tres rares jeux indémodables parce que le gameplay est simple, nerveux, efficace et que le shotgun il dechire tout.
    (je suis un horrible intégriste des jv)

    (j’aimerais bien avoir l’avis de ton pote aussi … au final c’est toi qui y joues par nostalgie, c’est bien ce que je dis !)
    (et oui, j’adore doom, mais faut quand même avouer qu’il a vieilli).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *